Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 15:29
Roger des Près et La Ferme du Bonheur organisent le week-end du 30, 31 mai et 1er juin 2008, Les Rendez-vous aux jardins sur les Terrasses de Nanterre (Grand axe de la Défense).

Les éditions Actes Sud sont partenaires de cette joyeuse manifestation avec la présence de quelques auteurs : Patrick Bouchain, Gilles Clément, Jean-Luc Brisson, Yves Chaudouët, et installeront à cette occasion une librairie éphémère “Arts et Nature”.

“Pendant 3 jours et 3 nuits, sur le site le plus monumental du Grand Axa de la Défence – les fameuses terrasses de nanterre – nous aurons tous le droit de planter nos tentes pour un programme total.
Toujours jeune la Ferme !
Toujours prête pour la bataille... Poétique !”


Voici le programme  !


Vendredi 30 mai
14h00 : visites scolaires
18h00 : Vernissage de l'exposition d'Aligna “Mes fleurs c'est du bidon” et du workshop des étudiants de 3ème année de l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.
20h00 : Dîner
21h30 : Nuit du cinéma… jusqu'à l'aube : Otar Iosseliani, Coline Serreau, Serge Steyer... Du cours au long, fiction, documentaire, expérimental...

Samedi 31 mai

Petit déjeuner
10h30 : promenade matinale sur le territoire en friche.
12h30 : Déjeuner
15h00 : Conférence I “Le bout du monde, Où sommes-nous entre la Ferme du Bonheur et le Grand Axa ?”, autour de Jean-Luc Brisson, plasticien
17h00 : Conférence II “Les animaux et les végétaux dans la ville”, autour de Maurice Chaudière, apiculteur mondial, greffeur alternatif, éleveur jardinier, poète pédagogue...
Nuit de la musique :
19h00 : Quatuor Laudario, œuvres de Bodin de Boismortier, Pignolet de Montéclair...
20h30 : Dîner
21h30 : Gitans, Alexandre Romanès, sa femme et sa famille.
22h30 : Gnawa, Rachid et ses Djinns.
Minuit : BOUM ! Dance ! Dance ! Dance ! Daaaaance !

Dimanche 1er juin
Petit déjeuner
10h30 : promenade matinale sur le territoire en friche.
12h30 : Déjeuner
15h00 : Conférence III, “Ecologie : où en sommes-nous ?”, autour de Gilles Clément, paysagiste.
16h00 : Spectacle “Conférence concertante” texte, scénographie et mise en scène d'Yves Chaudouët.
17h30 : Conférence IV, “Urbanisme : urbanité ou immobilier ?”, autour de Patrick Bouchain, constructeur et Christophe Catzaros, journaliste à Archistorm.
19h00 FINAL : Petite Musique dominicale : “La Canzona”, grand orchestre baroque dirigé par Elisabeth Joyé. Concerti pour deux, trois et quatre clavecins.

La Ferme du bonheur
220 avenue de la République
92000 Nanterre
Tel :
01.47.24.51.24

Partager cet article

Repost0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 07:44
PROGRAMME du 30 juin au 3 août 2008

Torino, lundi 30 juin   

Piazzetta Reale, 22h
Close-Act (Pays-Bas)
avec le soutien de l’Ambassade du Royaume de Pays-Bas  
Pi-leau  performance de rue   
direction artistique Tonny Aerts
chorégraphie Hester Melief
musique Fried Manders, Cristiaan de Roo, Peter Hofland, Frank Varhoeven
mise en scène Hesther Melief
durée  60’    

Torino, mardi 1 juillet

Piazzetta Reale, 16h30 et 19h
La Tal avec Leandre (Espagne)
Démodés  performance de rue    
mise en scène Leandre Ribera
avec  Enric Casso, Jordi Magdaleno, Leandre Ribera
musique David Moreno
durée  40’   

Teatro Astra,  20h30
Joseph Nadj (France)
Entracte  danse        
chorégrphie et décors Joseph Nadj
composition musicale  Akosh Szelevenyi
danseurs Ivan Fatjo, Peter Gemza, Cécile Loyer, Josef Nadj
musiciens   Róbert Benkó, Eric Brochard, Gildas Etevenard, Akosh Szelevényi
création lumière  Rémi Nicolas assisté de  Lionel Colet
mise en son Jean-Philippe Dupont
constructeurs décors et objets scéniques Olivier Berthel, Clément Dirat, Julien Fleureau,
Julien Brochard
décoratrice Jacqueline Bosson
costumes  Françoise Yapo assistente Karin Wehner
production et diffusion  Martine Dionisio
durata 80’
production Centre Choréographique National d’Orléans en coproduction avec le Théâtre de la Ville-Paris, la Filature , Scène Nationale - Mulhouse et l’Opéra de Lille, avec le soutien du Carré Saint Vincent-Scène Nationale d’Orléans.

Cavallerizza Reale, Maneggio, 22h30
Patrick Cottet-Moine (France)
Moine de rien  mime
mise en scène et  interprétation  Patrick Cottet Moine
Durée  80’
 
Torino, mercredi 2 juillet


Piazzetta Reale et dans la ville,  17h et 19h
Pomme d’Or (France)
Macadam Piano  musique de rue
pianiste Jean Louis Cortès
mise en scène Hélène Cortès
duée 30’

Piazzetta Reale,17h30 et 20h
La Tal avec Leandre (Espagne)
Démodés  performance de rue
mise en scène Leandre Ribera
avec  Enric Casso, Jordi Magdaleno, Leandre Ribera
musique David Moreno
durée 40’

Teatro Astra, 20h30
Joseph Nadj (Francia)
Entracte  danse
chorégraphie et décors Joseph Nadj
composition musicale  Akosh Szelevenyi
danseurs Ivan Fatjo, Peter Gemza, Cécile Loyer, Josef Nadj
musiciens   Róbert Benkó, Eric Brochard, Gildas Etevenard, Akosh Szelevényi
création lumière  Rémi Nicolas assisté de  Lionel Colet
mise en son Jean-Philippe Dupont
constructeurs décors et objets scéniques Olivier Berthel, Clément Dirat, Julien Fleureau,
Julien Brochard
décoratrice Jacqueline Bosson
costumes  Françoise Yapo assistente Karin Wehner
production et diffusion  Martine Dionisio
durata 80’
production Centre Choréographique National d’Orléans en coproduction avec le Théâtre de la Ville-Paris, la Filature , Scène Nationale - Mulhouse et l’Opéra de Lille, avec le soutien du Carré Saint Vincent-Scène Nationale d’Orléans.

Cavallerizza Reale, Maneggio, 22h30
Nola Rae (Royaume-Uni)
Exit Napoleon clown mime
mise en scène et  interprétation  Nola Rae
durée 75’
 
Torino, jeudi 3 juillet    

Piazzetta Reale et dans la ville, 17h et 19h
Pomme d’Or (France)
Macadam Piano  musique de rue
pianiste Jean Louis Cortès
mise en scène Hélène Cortès
duée 30’

Cavallerizza Reale, Maneggio, 20h
Scuola di Cirko Vertigo (Italie)
Nuovo Cinema Circo nouveau cirque
avant-première
création et dramaturgie Palo Stratta
mise en scène  Luisella Tamietto
Durée 60’

Teatro Gobetti, 21h30
Philipp Boë (Suisse)
Memoire de la nuit théâtre de rue
conceptiom et interprétation  Philipp Böe
musique Markus Gfeller
mise en scène Matthia Rüttiman
durée 60’

Piazza Castello, 23h
Alkimia 130 (Espagne)
Alma Candela, calor humano  théâtre de rue
avec  Alex Rodríguez Ramírez, Ana Ortega García, Héctor Castrillejo San Millán,
Mercedes Herrero Pérez, Ricardo Castrillejo San Millán,Trinidad Osorio Rodríguez
musique Fernando Elices Martìnez
mise en scène Marta Manrique Cobiàn
durée 70’   
 
Moncalieri, dimanche 6 juillet

Piazza Vittorio Emanuele II, 21h30
Senza Tempo (Espagne)
en collaboration avec Fondazione Teatro Piemonte Europa
A+  Cosas que nunca te conté danse            
création originelle pour Moncalieri
chorégraphie et mise en scène  Inés Boza
avec  Sarah Anglada, Carlos Mallol, Viviane de Moraes, Nel.lo.Nebot, Mercedes Recacha
musique live de Mudo e Joana Costa
images et  video Alfred Mauve, Alex Zitzman
musique  Mudo or Maria like the others – Composition of some themes Musical Collage
costumes Miriam Compte, Rosa Solé
décors  Lali Canosa
lumière Jordi Llongueras, Baltasar Patiño
production  Nuria Canela, Anne-Sofie Raybaut
assistent à la dramaturgie  Pablo Ley

avec le soutien de In Situ (European network for artistic creation in public areas, with the support of the European Commission - Culture 2000 programme)
durée  60’   

Santena,  mardi 8 juillet

Castello Cavour di Santena
Cortile del Museo Cavouriano, 20h
Compagnia Viartisti (Italie)
en collaboration avec Fondazione Teatro Piemonte Europa
Libertà mise en espace
création per Teatro a Corte 08
dépuis la nouvelle de Giovanni Verga
avec Francesca Ardesi, Gabriele Ciavarra, Gloria Liberati, Raffaella Tomellini, Valentina Tullio
dramaturgie  et mise en scène  Pietra Selva Nicolicchia
durée 45’

Castello Cavour di Santena
Cortile del Museo Cavouriano 21h30
David Riondino – Fondazione Teatro Piemonte Europa (Italie)
I segreti di Cavour recital
création pour Teatro a Corte 08
avec David Riondino
mise en scène Andrea Borini
durée  60’

Agliè, jeudi 10 et vendredi 11 juillet


Castello di Agliè, 21h30
Balletto dell’Esperia   - Fondazione Teatro Piemonte Europa (Italie)
Oh dolci giardini danse
création pour Teatro a Corte 08
en occasion de la réouverture de la “FONTANA DEI QUATTRO FIUMI”
chorégraphie, mise  en scène et  lumière Paolo Mohovich
danseurs Christian Alessandria, Cristiana Casadio, Roberto Costa Augusto, Angelo Cacciatore, Vincenzo Galano, Roberta Noto, Silvia Moretti, Elena Rittatore
costumes et objets de scène  Jorge Gallardo
musique F. Giardini, G.B. Violetti, G.F. Haendel, J. Haydn
executés par l’ Orchestra Camera Ducale
durée  60’

Pollenzo, samedi 12 et dimanche 13 juillet


Agenzia di Pollenzo, 17h et 20h
Le Théâtre de Cleobule (France)
Le repas d’anniversaire théâtre
avec Fiora Giappiconi et Carlo Nigra
mise en scène Aziz Arbia
durée  20’

Portici dell’Agenzia di Pollenzo, 18h
Dorothée Selz (France)
en collaboration avec Fondazione Teatro Piemonte Europa
Ligne incohérente  sculpture comestible
création pour Teatro A Corte 08
projet   Dorothée Selz
réalisation   Briz Martenet-Cuidet, Romaine Martenet-Cuidet et Officina dello Spettacolo
remerciements aux professeurs et aux élèves de l’Istituto alberghiero Velso Mucci de Bra

Piazza Vittorio Emanuele, 21h30
Fondazione Teatro Piemonte Europa (Italie)
Orson Welles’ Roast  théâtre
première
avec Giuseppe Battiston
mise en scène Michele De Vita Conti
en collaboration avec projet  B. E. T. e IMAIE
durée  60’
 
Moncalieri, mercredi 16 juillet


Limone Fonderie Teatrali, Sala Piccola,  21h
Fondazione Teatro Piemonte Europa en collaboration avec EgumTeatro (Italie)
L’apparenza inganna  théâtre
Avant-première pour Teatro a Corte 08
de Thomas Bernhard
avec Michele Di Mauro et Riccardo Lombardo
mise en scène Annalisa Bianco et Virginio Liberti
durée 60’

Rivoli, vendredi 18 juillet


Castello di Rivoli, Corte del Castello, 21h30
Décor Sonore (France)
en collaboration avec Fondazione Teatro Piemonte Europa
IntonaRivoli   installation  sonore
création pour Teatro A Corte 08
conception et mise en scène Michel Risse
direction technique Renaud Biri
durée 60’

Rivoli, samedi 19 et dimanche 20 juillet


Castello di Rivoli,19h30 et 23h
Metalu à Chahuter (France)
Pendule  concert d’objets  
conception et mise en scène  Man’hu
musique  Jéranium
durée  40’

Castello di Rivoli, Corte del Castello, 21h30
Décor Sonore (France)
en collaboration avec Fondazione Teatro Piemonte Europa
IntonaRivoli   installation  sonore
création pour Teatro A Corte 08
conception et mise en scène Michel Risse
direction technique Renaud Biri
durée 60’
 
Venaria Reale,  jeudi 24 et vendredi 25 juillet     


Reggia di Venaria, giardini della Reggia, 21h30
Armo-Compagnie Jérôme Thomas (France)
Libellule et Papillons!!!  nouveau cirque
mise en scène Jérôme Thomas
coproduction La Passerelle -Scène national du Theatre de Gap et des Alpes du Sud
durée  60’

Reggia di Venaria, Cappella di Sant’Uberto, 23h
musicARTeatro (Italie)
Le Golem. A la court de Rodolfo d’Asburgo  cine- concert
création pour Teatro A Corte 08
projet et conception Paolo Cipriano et Valentina Mitola
musique de Supershock
en collaboration avec le Museo Nazionale del Cinema et le Goethe-Institut de Torino
durée  80’

Venaria Reale, samedi 26 et dimanche 27 juillet


Reggia di Venaria, giardini della Reggia, 19h et 20h30
Beau Geste (France)
Transports Exceptionnels  performance de danse et machines
conception Dominique Boivin
avec Philippe Priasso, Eric Lamy et William Defresne
durée  20’

Reggia di Venaria, giardini della Reggia, à partir de 19h
Scuola d’Arte Drammatica Paolo Grassi di Milano (Italie)
Il futuro del futuro del futurismo théâtre
avec les élèves de l’école d’Art Dramatique Paolo Grassi et les élèves de l’Academie international de la Musique
coordinateur du projet Maurizio Schmidt

Reggia di Venaria, giardini della Reggia, 19h, 20h et 21h
Dmtri Korneevitch (Fédération Russe)
Le Marin Lunaire  creation  de funambole  
mise es scène et interprétation Dmtri Korneevitch
Durée  15’

Reggia di Venaria, giardini della Reggia, à partir de 19h
Les Souffleurs Commandos Poetiques (France)
Apparitions/Disparitions  performance multilingue visuelle
conception et mise en scène Olivier Comte      

Reggia di Venaria, giardini della Reggia 20h et 21h30
Jörg Müller (Allemagne)
Nous Tube  performance de cirque et danse
conception et production Jörg Müller
performer Jörg Müller et Hyacinthe Reisch
Durée  25’

Reggia di Venaria, giardini della Reggia, ore 22
Blackskywhite (Fédération Russe)
Triada  performance visuelle
avec Marchella Soltan, Andrej Oleynikov, Anton Mozgalev, Alekszandra Shvetsova,
Sergej Tikhomirov, Ksenija Kholodova
musique Amon Tobin, Diamanda Galas, Art Zoyd, Muslim Gauze
mise en scène son et lumière  Dimitry Aryupin
chorégraphie Marchella Soltan
durée 50’

Reggia di Venaria, giardini della Reggia,  23h30
The World Famous (Royaume-Uni/Slovenie)
Full Circle  spectacle pyrotechnicien
conception et décors Mandy Dike
production Mike Roberts
mise en scène Mike Roberts et Mandy Dike
musique Terrafolk
lumière Phil Supple
conception feux d’artifices Maria Hingerty et Mandy Dike
soundskape Thor McIntyre-Burnie/Aswarm
durée 60’
avec le soutien de In Situ (European network for artistic creation in public areas, with the support of the European Commission - Culture 2000 programme)

Druento, mercredi 30 et jeudi 31 juillet


Centro Internazionale del Cavallo, Maneggio, 21h30
Le Théâtre du Centaure (France)
Cargo théâtre équestre
conception Manolo
avec Camille & Graal, étalon frison (Hélène), David Mandineau & Koko, ane (Daoud), Manolo & Yudishtira, étalon portugais (Yvan)
mise en scène et scénographie Camille et Manolo
Durée 70’
 
Torino,  samedi 2 août

Punto Festival, 18h30
Arianna Fantin – Accademia Albertina delle Belle Arti (Italie)
Vanità e amore cieco  costume performatif  
chorégraphie Arianna Fantin et Mariagiulia Serantoni
costume Arianna Fantin
performer  Mariagiulia Serantoni
Durée  4’

Teatro Astra, 20h    
Mossoux-Bonte (Belgique)
Avec le soutien de la Communauté Française Wallonie-Bruxelles –
Commisariat Général aux Rélations Internationales
Nuit sur le monde danse   
conception Patrick Bonté
mise en scène et chorégraphie Nicole Massoux et Patrick Bonté
avec Sébastien Jacobs, Leslie Mannès, Ayelen Parolin, Maxence Rey, Candy Saulnier,
Armand Van den Hamer
durée  70’

Cavallerizza Reale, Maneggio, 22h  
Fondazione Teatro Piemonte Europa - Liberi Pensatori “Paul Valery”(Italie)
Trattieni il fiato fino a domani alle quattro   théâtre
texte Lamie Robertson
traduction et mise en scène Oliviero Corbetta
avec Anna Ammirati et Graziano Piazza
durée  60’

Torino, dimanche 3 août  

Cavallerizza Reale, Maneggio, 20h30
9. 81 (France)
9.81  théâtre acrobatique
conception et mise en scène  Eric Lecomte
musique Florent Pasdelou
durée  45’

Teatro Gobetti, 22h
Mossoux-Bonte (Belgque)
Twin Houses danse
performance de  et avec  Nicole Mossoux
réalisé avec  Patrick Bonté
duée   60’

en coproduction avec Charleroi/Danses (Centre Chorégraphique de la Communauté française Wallonie-Bruxelles), Atelier Sainte-Anne and les Brigittines.

Piazzetta Reale, 23h30
Sarruga Teatre (Espagne)
Kremha !    spectacle  itinérant  de machines
avec Yago, Aitor Giménez, Ferran Gillén, Josep Mencia, Ana Llosas
mise en scène Francisco Gutiérrez               
Durée  60’

L’Europe des Festivals rencontre Teatro a Corte

Journée consacrée à la rencontre et au dialogue avec les principaux festivals européens, avec lesquelles Teatro a Corte est en train de créer des liens et des collaborations future. Participeront à cette rencontre le Directeurs Artistiques du London Mime Festival, des Hivernales d’Avignon, du Tanec Praha et d’Objectif Danse de Bruxelles

RENSEIGNEMENTS
Unione Culturale Franco Antonicelli, via Cesare Battisti 4 B, Torino
billeterie, résévations, bureau de presse et salle de presse
Tel. 011 5621776


Partager cet article

Repost0
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 23:42
Mardi 20 mai à 18h45

MASTER CLASS DE LECTURE À HAUTE VOIX
Invité : Michel Vuillermoz (de la Comédie Française).
Oeuvre étudiée :  "Le Père Goriot" de Balzac

Le service culturel de la Sorbonne et Les Livreurs ont créé depuis 2006 un atelier de lecture sonore ("Sorbonne sonore") à l'Université Sorbonne-Paris  IV.

La dernière séance avec la promotion 2007/2008 est ouverte au public. Vous pouvez y assister, muni de ce mail, en vous présentant au 1, rue Victor Cousin, Paris 5ème - M° Odéon ou Cluny-sorbonne. Le cours a lieu en salle  F671 (escalier H)

Contact :
Les Livreurs : 01 47 39 03 42 - leslivreurs@aol.com - www.leslivreurs.com

Partager cet article

Repost0
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 18:13
Tréteaux Nomades
Du 18 août au  07 septembre 2008


Redécouvrir Paris autour d'un théâtre accessible à tous
Pour la 9ème année consécutive, en plein air et par tous les temps, la Cie du Mystère Bouffe transporte de nouveau le Théâtre de tréteaux, la Commedia dell’Arte et le théâtre forain, dans les rues de Paris. Les spectacles programmés se joueront donc dans des lieux historiques et remarquables de la capitale, souvent méconnus du public tels que les Arènes de Montmartre, les Arènes de Lutèce et pour la première fois, la Cour de l'Hôtel de Beauvais (4ème). Le chapiteau d'Adrienne (18ème) et le Point Ephémère (10ème) rejoignent également le cercle des partenaires en mettant leur lieu à disposition, offrant ainsi deux autres espaces de représentations pour les compagnies.

Dans le cadre de la programmation officielle, le Festival Itinérant des Arènes de Montmartre met donc à l'honneur le travail de compagnies professionnelles expérimentées. Les spectacles présentés sont accessibles à tous, et respectent l'esprit non élitiste du théâtre de tréteaux. Le public pourra ainsi (re)découvrir des textes classiques revisités et adaptés de manière contemporaine et toujours originale. Du théâtre populaire pour le plus grand plaisir d'un public parfois éloigné géographiquement et socialement des lieux de diffusion culturels.

Comme chaque année en collaboration avec les structures associatives des quartiers concernés, le festival mettra à disposition 2 Scènes Ouvertes, Place Sainte Marthe (10ème) et Place de la Garenne (14ème). Les jeunes compagnies pourront ainsi mettre leur travail à l'épreuve du Public.  Les accès libres s'accompagnent également d'ateliers de commedia dell'arte pour enfants, d'un stage international pour adultes et d'un spectacle-débat co-organisé avec la librairie Résistances (17ème) sur le thème de l'espace publique.

Le Festival Itinérant des Arènes de Montmartre est donc un rendez-vous théâtral incontournable de cette fin d'été. L'occasion de découvrir ou redécouvrir Paris dans une ambiance conviviale, autour d'un théâtre populaire.

RENSEIGNEMENTS : 01 48 40 62 49
RESERVATIONS : Fnac, Théâtreonline, France Billets, Tick'Art, Kiosque Jeunes...
TARIFS (Préventes) : 12€, 10€, 8€
Carte Itinérance : 5€ donne droit au tarif réduit sur tous les spectacles
www.mysterebouffe.com 

P  R  O  G  R  A  M  M  A  T  I  O  N prévisionnelle

SPECTACLES 

Représentations à 20h30 et le dimanche à 16h00

CHAPITEAU D'ADRIENNE – 18ème
 62 rue René Binet -  M° Porte de Clignancourt
Du 18 au 24 août Cie Obrigado
« Karl Valentin et rien d'autre » création collective 

Du 25 août au 31 août Le Samovar s'invite !
« Le Cabaret Samovar » de Franck Dinet 

ARÈNES DE MONTMARTRE – 18ème
 Rue Chappe (en haut du funiculaire) - M° Anvers ou Abbesses

Du 25 au 31 août  – Cie du Mystère Bouffe
« L'incroyable histoire de Tang Tsé Kiang » de Gilbert Bourébia

Du 1 au 6 septembre – Théâtre des Foules
« Arlequin, valet de deux maîtres » de Carlo Goldoni

COUR DE L'HOTEL DE BEAUVAIS – 4ème
 68 rue François Miron  - M° Saint Paul
Du 18 au 24 août - Cie du Mystère Bouffe
« L'Incroyable Histoire de Tang Tsé Kiang » de Gilbert Bourébia

Du 25 août au 31 septembre – Mirandole et Cie
« Le Révizor » de Nicolaï Gogol

Du 1 au 6 septembre – Afag Théâtre
« La botte secrète de Dom Juan » de Grégory Bron

LES ARÈNES DE LUTÈCE – 5ème
Rue Monge – M° Place Monge
FINAL le Dimanche 7 septembre -  Cie du Mystère Bouffe
« Le Marchand de Venise » de William Shakespeare (nouvelle création)
Parade à 11h00 et spectacle à 15h00

SCENES OUVERTES / ATELIERS ET STAGES

PLACE SAINTE-MARTHE – 10ème
M° Belleville
Du 18/08 au 31/08 de 17h30 à 21h30 - Compagnies et spectacles
Du 18/08 au 22/08 de 15h00 à 17h00 - Ateliers de Commedia dell’arte pour enfants 
Du 23/08 au 24/08 à 17h30- Représentations Stage  international de Commedia dell’Arte
 
 PLACE DE LA GARENNE – 14ème
8 rue Ste Léonie – Café associatif Le Moulin à café - M° Pernety
Du 02/09 au 06/09 de 18h30 à 21h30 - Compagnies et spectacles
Du 26/08 au 30/08 de 15h00 à 17h00 - Ateliers de Commedia dell’arte pour enfants

LE PRE ST GERVAIS – 93
Salle Jacques Prévert  - 23 rue Jules Jacquemin
M° Hoche puis bus 170 direction Porte des Lilas
Du 18/08 au 22/08 de 10h00 à 18h00 - Stage international de Commedia dell’arte
SPECTACLE suivi d'un DEBAT

LIBRAIRIE RESISTANCES – 17ème
4 villa Compoint - M° Guy Moquet

Partager cet article

Repost0
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 08:36
L’Association pour un centre culturel de rencontre à Brangues présidée par Christian Schiaretti depuis 2005, propose chaque année dans le cadre de « Rencontres » de  mettre en lumière différents aspects de l‘œuvre du poète dans ses résonances et son influence dans l’histoire de la littérature et du théâtre.
 
Pour cette nouvelle édition, on fera le point sur le théâtre d’Art. On débattra de Claudel, partagé entre Rimbaud et Mallarmé, de Mallarmé et sa filiation, d’Aimé Césaire. On passera sans rupture de la poésie au théâtre, de la voix à la scène, on changera de pôle, du Bateau ivre à Connaissance de l’Est, de Tête d’Or àPartage de Midi, du Mystère de la Charité de Péguy, à Intérieur de Maeterlinck.
 
Claudel se construit avec et contre Mallarmé. Comme son premier théâtre se construit avec et contre le mouvement symboliste. Cette tension, cette dynamique, seront au cœur des prochaines rencontres.
 
Michaël Lonsdale, sera l’invité d’honneur de ces rencontres qui réuniront de nombreuses personnalités (chercheurs, universitaires, auteurs, metteurs en scène, comédiens …), telles que Vladimir Agueev, Gilles Blanchard, Béatrice Dalle, Daniel Maximin, André Marcon, Philippe Morier-Genoud, Benjamain Lazar, William Ladylam, Denis Podalydès, qui transmettront et débattront au travers d’expositions, d’entretiens, de spectacles et de films en divers lieux du château de Brangues, propriété de la famille Claudel.
 
Ces nouvelles Rencontres s’inscrivent en préfiguration des activités du futur centre culturel de rencontre que l’association appelle de ses vœux.
 
Château de Brangues / 27- 28- 29 juin 2008 - situer le lieu sur un plan.
www.paul-claudel.net
 
Les rencontres de Brangues sont organisées par l’ACCRB. Délégué général : Éric Favre
Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, de la Drac Rhône-Alpes et du Conseil Général de l’Isère,
En collaboration avec le TNP, la Comédie - Française, l’Ens-lsh et l’ENSATT,
En partenariat avec :France Culture, France Bleu Isère, le TNP de Villeurbanne,la Comédie Française.
Et le 491, le Théâtre Jean Vilar de Bourgoin Jallieu, le Théâtre de Vienne, la MC2 de Grenoble, les Librairies Decître, La société Paul Claudel, les Amis du Château de Brangues, le Domaine Paul Claudel , Brangues Village de Littérature.
 

Partager cet article

Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 14:07
Remise du Prix Collidram, prix de littérature dramatique des collégiens

à Dominique Richard

pour sa pièce Une journée de Paul
(in Théâtre en court 2, éditions Théâtrales)

>Remise du prix par les collégiens
>Suivie d'une lecture de la pièce par Dominique Richard

Michel Aymard, Anne Marenco et les collégiens.

 au Théâtre de l'Est parisien

Jeudi 5 juin à 19h30

159, avenue Gambetta / Paris (20ème)
Métro : Saint-Fargeau, Pelleport et Gambetta
Réservation indispensable : 01 43 64 80 80

Partager cet article

Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 10:50
ÉVÉNEMENT : Ruedutheatre couvre le festival d'Avignon pour le quotidien Métro, pour la 2e année.
RUEDUTHEATRE : partenaire officiel du OFF 2008.



Rechercher
un spectacle par son nom, son auteur, son metteur en scène, un(e) comédien(ne)... ou un lieu sur Avignon...




Retrouvez tous les jours :

- Les Critiques du In et du Off,
- La Revue de presse du IN

et aussi lire ou écouter ou voir :

- une minute quotidienne et caustique,
les réactions du public,
des invités éclectiques...



sur RuedutheatreTV


Qui peut mieux que Ruedutheatre peut être votre guide au coeur du plus grand théâtre du monde.

Nos envoyés spéciaux à Avignon (+ de 20 journalistes critiques).

Revivez les autres éditions du festival depuis 2003.

© Marie-Pierre Ferré - création vignettes Festival Avignon juillet 2008


Partagez une critique avec vos amis sur Facebook ?

Quand vous êtes sur la page de la critique ou de l'article qui vous intéresse, cliquez sur le lien suivant, qui figure toujours dans la colonne de droite ; c'est très simple !

Partager cet article sur Facebook 
 


Marre vous aussi d'entendre "en Avignon" ?

Rejoignez notre groupe sur Facebook



Partager cet article

Repost0
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 23:55
Au Théâtre de l’Ange 15 rue des Teinturiers - Avignon
Tous les jours du 10 juillet au 2 août
 
15H30 : "Baroufe à Chioggia" de Carlo Goldoni
18H30 : "Quand le monde était vert" de Sam Shepard
20H15 : "12 Hommes en colère" de Reginald Rose

 
Mise en scène : Antoine Herbez
 
Baroufe à Chioggia

Reprise du spectacle créé à Avignon 2007, puis joué en tournée dans la saison 2007-2008 et qui sera ensuite repris au Théâtre Clavel, à Paris, en septembre 2008.
 
 "... Un bouillonnement de cascades nous est offert. Le résultat, proche de la Comedia dell'arte ne s'appuie, paradoxalement, sur aucune iprovisation, chaque geste est mesuré, pesé, coordonné et l'ensemble donne un joyeux "barouf". Le titre n'est pas trompeur ... Rien de démodé. Que de l'éternel. Eternelles aussi les gesticulations humaines ... Un moment hors du temps."
La Marseillaise

 « … C’est une pièce sous le signe de la verve féminine … Le spectacle convainc grâce au rythme pressant qu’Herbez a ajouté avec lequel il cherche à révéler les instincts primordiaux de l’homme. Une des plus grandes caractéristiques de la pièce tient dans ses dispositions chorégraphiques très appréciables. »

La Provence

avec :
 
Stéphanie BARGUES - Fabienne BILLOT - Jean BOISSINOT - Olivier CHARCOSSET - Benjamin FAYARD - Joanna FORLEN - Ivan HERBEZ - Olivier HO HIO HEN - Sébastien LE REST - Vanessa LO KING FUNG - Blandine SAMBA - David SEVIER


Quand le Monde était vert
Inédit en France

Texte de Sam Shepard, écrit et créé en 1996 aux Etats-Unis.

Magnifique rencontre entre un vieil amérindien, ancien chef cuisinier, et une jeune fille prête à tout pour combler les trous de son passé. Le musicien aux flûtes et aux percussions ponctue leur double renaissance ...
 
« Dans notre pays, il faut sept générations, près d’une centaine d’années, pour qu’une insulte soit effacée ! Ensuite, seule une femme peut effacer cette insulte. »
 
avec :
Michel CARNOY - Judithe GARS - Timothée COUTEAU
 

12 Hommes en colère
Pour la 3ème année consécutive à Avignon,
spectacle qui arrive à sa 200ème !!!
tournée récente en Suisse en collaboration avec  Amnesty International.
 
«… Dans cette version, il faudrait écrire « hommes » avec un grand « H », celui de l’humain, car les jurés sont des deux sexes, multiracial. Ainsi, la pièce retrouve une résonance plus juste, plus véridique … L’expérience et le talent de leur metteur en scène ont su mettre en valeur chaque personnage … » Pariscope
 
« La pièce de Reginald Rose est à nouveau jouée sur les planches d’Avignon. Texte coup de poing, mise en scène intelligente, interprétation habitée. Toujours indispensable … La mise en scène d’Antoine Herbez est habile à plus d’un titre. Des douze hommes qui formaient le jury dans la pièce originale, seuls sept subsistent, complétés par cinq femmes. Les hommes deviennent ainsi des Hommes et ce jury acquiert à la fois modernité et universalité, ce qui sert son propos. Dans la salle exiguë du Théâtre de l’Ange, le metteur en scène donne vie au doute qui habite progressivement les jurés, bien servi en outre par des comédiens inspirés dont la tension et l’émotion vont crescendo. Texte dénonçant la peine de mort et l’arrogance de la justice humaine, Douze Hommes en colère est une pièce à voir pour au moins douze bonnes raisons, auxquelles s’ajoute son actualité toujours aussi brûlante. » Ruedutheatre

   « … Les acteurs sont présents dans la salle comme sur scène. Ils ressemblent à vos amis, à vos voisins, à tous ceux que vous croisez dans la rue, dans la vie. Le spectateur est immergé dans le sujet car il est au centre des jurés …On est parmi eux, proches d’eux. On partage leurs sentiments. On se laisse gagner par la tentation de démonter les preuves, de s’attarder aux détails qui les infirment. On se laisse aspirer par le rythme du spectacle, on est tour à tour intrigués, émus, passionnés.
Mettre en scène une telle performance n’est pas évident, le travail effectué relève le défi et les douze comédiens sont plus que convaincants … »
La Marseillaise

 

avec :
 
Stéphanie BARGUES - Fabienne BILLOT - Jean BOISSINOT - Olivier CHARCOSSET - Benjamin FAYARD - Joanna FORLEN - Ivan HERBEZ - Olivier HO HIO HEN - Sébastien LE REST - Vanessa LO KING FUNG - Blandine SAMBA - David SEVIER

En savoir plus sur les spectacles et la compagnie : http://cie.ah.free.fr
Théâtre de l’Ange
15 rue des Teinturiers – Avignon
réservations : 04 90 85 13 62

Partager cet article

Repost0
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 18:25
De juillet à décembre 2008, les cultures des vingt-sept États membres de l’Union européenne seront à l’honneur aux six coins de l’Hexagone, sur ses diagonales et au-delà.

C’est là le pari de la Présidence française de l’Union européenne : proposer pour la première fois au public français une Saison culturelle européenne qui mette en évidence la diversité créatrice de toutes les cultures européennes, ainsi que la force identitaire d’un patrimoine en grande partie commun.

Danse, théâtre, musiques classiques et actuelles, sciences, arts de la rue, peinture, sculpture, graphisme, design, architecture, photographie, cinéma, arts numériques, littérature… : toutes les disciplines, tous les publics seront concernés. Des circassiens slovènes aux chorégraphes allemands, des graphistes bulgares aux comédiens portugais, vingt-six projets "tandem", associant des créateurs français et de chacun des pays de l’Union, illustreront l’Europe de façon symbolique sur le mode de la rencontre, de la surprise et de l’échange. De grandes institutions culturelles, telles la Cinémathèque française, les Transmusicales de Rennes ou encore Arc-en-Rêve à Bordeaux, dresseront un panorama de la création contemporaine en Europe dans chaque discipline.

Par ailleurs, des cycles de 27 livres, 27 films, 27 spectacles, 27 concerts, 27 expositions… seront organisés pour donner une visibilité exceptionnelle aux productions européennes en France à l’été et à l’automne 2008. Enfin, de grandes manifestations animeront le reste de l’Europe, comme la tournée de la Comédie-Française dans dix nouveaux États membres, ou l’illumination de la Grand-Place de Bruxelles par Yann Kersalé. Autant d’occasions de rencontrer des artistes venus de toute l’Europe et de découvrir la culture de nos voisins !

Propos LBDR

Les contours de la Saison culturelle européenne qui se tiendra à l’occasion de la présidence française de l’Union européenne au second semestre 2008 se précisent peu à peu. Entretien avec le commissaire général de la saison, Laurent Burin des Roziers.


Comment établissez-vous la programmation de la saison européenne ? S’agit-il de présenter un "échantillon" culturel de chacun de nos vingt-six pays partenaires ?
Notre ambition est d’abord de valoriser les rencontres et les échanges. C’est ainsi que nous allons montrer vingt-six projets "tandems" résultant de la rencontre entre des artistes européens : Juliette Binoche et Akram Khan, Sacha Waltz et Pascal Dusapin, mais aussi, par exemple, des étudiants en arts graphiques français et bulgares qui vont travailler ensemble sur un projet d’affiche autour de l’alphabet cyrillique. Nous allons également nous efforcer d’actualiser notre vision de la création contemporaine en Europe, dans toutes les disciplines, en partenariat avec les grandes institutions et festivals français – des Rencontres d’Arles à la Cinémathèque françaises, des Transmusicales de Rennes à La Villette – qui vont accorder une place exceptionnelle en 2008 aux créateurs européens. Il s’agit notamment de faire découvrir des artistes et des œuvres d’Europe centrale et orientale qui sont, pour des raisons historiques évidentes, relativement moins connus du public français. Enfin, nous allons mobiliser les médias et les opérateurs culturels pour mettre à l’honneur, à travers une série de cycles, le meilleur de la production et du patrimoine européens : vingt-sept livres, vingt-sept films, vingt-sept concerts, vingt-sept expositions, vingt-sept spectacles.

 

Doit-on parler de "la" culture européenne ou "des" cultures européennes ?
C’est une question aussi ancienne que l’Europe elle-même, ou presque. Disons qu’elle remonte à la fin de l’Empire romain, au moment où se mêlent l’iconographie chrétienne et diverses traditions artistiques païennes préexistantes. On verra du reste au Musée de Cluny, dans le cadre de la Saison européenne, les merveilles que produit cet "Art des frontières", du VIIIe au XIIe siècles. Ensuite, comme chacun sait, l’épanouissement des littératures et des cultures nationales n’a jamais été exclusif de mouvements qui ont traversé notre continent – de l’art roman à la Renaissance, du Baroque aux Lumières, du romantisme au surréalisme, etc. – tout en trouvant ça et là une couleur propre, des formes d’expression locales. La question aujourd’hui est de savoir dans quelle mesure l’"Europe" demeure une catégorie culturelle pertinente, entre une scène artistique mondialisée, celle que l’on retrouve dans les biennales d’art contemporain et les festivals de cinéma, et la persistance de certains courants "nationaux" qui font qu’on peut parler d’une photographie "allemande", d’un théâtre "britannique", d’un design "finlandais" ou d’un cinéma "roumain". Nous faisons pourtant le pari que la culture européenne n’est pas réductible à la somme de ces scènes nationales ou locales.

 

Quel signal un tel rendez-vous étalé sur six mois est-il susceptible d’envoyer au public français ?
L’Europe est sans doute aujourd’hui le continent le plus créatif du monde, à raison même de sa diversité et de son ouverture. Nous avons six mois pour rendre cette conviction sensible au public français. Et pour lui rappeler que cette créativité d’aujourd’hui est indissociable d’un patrimoine en grande partie commun aux peuples européens.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 11:22
Aurillac 2008 : La rue par l'Europe !
La 23e édition du Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac et le Rendez-vous des compagnies de passage se dérouleront du 20 au 23 août 2008.

Les Préalables
du 11 au 19 août 2008

Durant ces 4 jours, le Festival d'Aurillac ouvre toutes les rues, places, squares et alentours de la ville aux artistes de rue et à quelque 100 000 spectateurs pour offrir une programmation bouillonnante et dédiée plus spécifiquement cette année, à la création européenne dans l’espace public.

Depuis sa création en 1986, le Festival s’est attaché, en parallèle de la programmation qui compte une vingtaine de compagnies françaises et étrangères, à accueillir tous les artistes de rue qui souhaitent se produire à Aurillac. Ce sont environ 450 compagnies qui se réunissent au travers du Rendez-vous des compagnies de passage et qui font du Festival d’Aurillac, un événement exceptionnel de création, de recherche et de diffusion artistique.

Du 17 au 19 août et dans le cadre de la Saison culturelle européenne, le Festival d’Aurillac met l’accent sur l’Europe en proposant la 1ère Université Nomade, expérience itinérante ouverte aux artistes et professionnels de l’Union Européenne s’exprimant dans l’espace public.

Du 20 au 23 août, les Conversations d’étése feront l’écho de cette plate-forme d’échanges en complément des rendez-vous professionnels et rencontres publiques qui alimenteront ces moments dédiés à la création.
En amont du temps fort, le Festival dévoile Les Préalables en accueillant du 11 au 19 août six compagnies de la
programmation à Aurillac et sur le territoire du Cantal, créant ainsi de nouveaux rythmes, de nouveaux regards et de nouvelles rencontres avec le public.

Contact presse :
Anne Lacombe
Zinc production
9 rue de la Pierre levée
75011 Paris
tel : 00 33 (0)1 49 29 00 08
fax : 00 33 (0)1 49 29 00 48

Festival d’Aurillac
Association Eclat
20 rue de la Coste
BP 205
15002 Aurillac cedex
tel : 00 33 (0)4 71 43 43 70
fax : 00 33 (0)4 71 43 43 71

Programmation :

1 WATT(Belgique)
“Le Mur”création 2008

AGENCE TARTAR(E)
“Ailleurs” création 2008, 1ère
“Ame américaine”
“Zéro Inde (0,1,2)”
“Conakry et chuchotements”

BETONTANC- EZ3CHIEL(Slovénie - France)
“Run for love” création 2008, 1ère

BRUT DE BETON PRODUCTION
“Women - 68 même pas mort”

BUCHINGER’S BOOTMARIONETTES(Europe)
“L’Armature de l’absolu”

CARNAGE PRODUCTIONS
“Strada j’aime”, “Zeta” & “Cendrignon” créations 2008
“Dérapage”, “Domi and Claude” & “GIGN”

CIRQUE TROTTOLA
“Volchok”

DEJONGENS(Pays-Bas)
“Under Construction”

GRANREYNETA(Chili)
“Les cauchemars de Toni Travolta” création 2008

GROUPE MERCI
“Europeana” création 2008

LÉANDRE ET DAVID(Espagne)
“Play”

LEPHUN- KRETAKÖR(France - Hongrie)
“Père Courage” création 2008

LES 3 POINTS DE SUSPENSION
“Voyage en bordure du bord du bout du monde”

LES BATTEURS DE PAVÉS(Suisse)
“Macadam Cyrano”

MAGMA PERFORMING THÉÂTRE
“La Jeannine” création 2008, 1ère

MÉTALOVOICE
“Chemin de fer”création 2008

OSMOSIS
“Alhambra Container”création 2008

STYX THÉÂTRE
“Les NoNo sont à la rue !”

TONY CLIFTON CIRCUS (Italie)
“Hula Doll”

WILLI DORNER (Autriche)
“Bodies in urban spaces”

Partager cet article

Repost0

Chronique Fraîche