Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

17 septembre 2005 6 17 /09 /septembre /2005 00:00

PROGRAMME AUTOMNE 2005

Une quatrième saison bien représentative de la raison d’être du Théâtre des Doms : avec une programmation pluridisciplinaire, ouverte aux démarches et à la dimension contemporaine de la culture, se développant en partenariat.

Pour tout dire, on veut juste partager des rencontres plutôt imaginatives avec des artistes – mais aussi des scientifiques – d’horizons bien différents et avec des partenaires dynamiques de cette région provençale.

Des sons qui voyagent entre plusieurs univers (Aurelia, Fanfare du Belgistan, Orchestre du mouvement perpétuel, Rue des Pêcheries), un double point de vue sur la quête du langage (Les origines du langage), un théâtre africain et son regard sur la démocratie (L’Œil du cyclone), le dessin animé actuel pour petits et grands (Focus films d’animation) et une danse hip-hop d’émotion et d’humour (Apsara).

Avec la complicité très active d’Olam (Fondation pour la recherche fondamentale), de La Gare (Coustellet), du Théâtre de Cavaillon/scène nationale de Vaucluse, du Grenier à sons (Cavaillon), des cinémas Utopia, du réseau départemental Drôle(s) d’hip-hop.

• Jeudi 22 septembre à 20 h 30 : Aurélia (concert)
À la suite d’une résidence de création, le trio Aurélia présente le répertoire de son premier CD (Festina lente).
Trio acoustique, solo de violon, cocktail de percussions, voix enjouée ou cristalline… Aurélia est à la croisée des chemins.
Avec des influences classiques, indo-iraniennes, baroques ou scandinaves, ce trio oscille entre inspiration collective et illumination solitaire, et dégage à la fois de la sensualité, du burlesque, du sauvage et de la sophistication !
Grâce aux trois musiciens nourris de pas mal d’expériences : Trio Trad, Musique à neuf, Panta Rhei, Ambrozijn, Olla Vogala, Rêve d’éléphant orchestra…
Aurélie Dorzée, violon alto et compositions ; Tom Theuns, guitare, voix et compositions ; Stéphane Pougin, percussions.

• Samedi 1er octobre de 14 à 18 h

Journée thématique des Doms : Les origines du langage (conférence)
Pour cette IVe Journée thématique des Doms, OLAM, fondation pour la recherche fondamentale (Bruxelles), propose d’explorer les origines du langage.
Avec deux apports croisés : celui de Pascal Picq – paléoanthropologue au Collège de France – qui aborde l’apparition du langage articulé (« Entre les paroles des singes et le silence des fossiles ») et celui de Vinciane Despret – éthologue au département philosophie de l’université de Liège – qui s’interroge sur les conditions dans lesquelles les animaux acceptent de s’engager dans l’aventure d’un langage commun (« Converser avec l’animal : entre savoirs profanes et discours scientifiques »).

• Vendredi 28 octobre à 21 h à La Gare de Coustellet

La fanfare du Belgistan (concert)
La Gare invite le Théâtre des Doms à se rendre complice de cette fanfare issue de la Belgique orientale.
Anciens membres d’un collectif d’improvisation et du groupe rock Orange Kazoo, les sept musiciens développent un folklore du Belgistan qui ravira autant les amateurs de musique balkanique et arabe que les inconditionnels du jazz.
Délaissant peu à peu les mariages et fêtes de village, La fanfare du Belgistan monte sur scène et propose un répertoire plus électrique, plus varié et plus élaboré.
Tom Manoury, sax soprano ; David Picard, trompette, euphonium et percussions ; Manuel Roland, sax alto et guitare électrique ; Grégoire Tirtiaux, sax baryton ; Matthias Helin, derbouka, karkabas et guembri ; Jérémie Mosseray, tapan, percussions et batterie, et Manu Loriaux, soubassophone.

• Lundi 7 novembre à 20 h 30

L’Œil du cyclone/Ymako Teatri (théâtre)
Le Théâtre de Cavaillon (scène nationale de Vaucluse) propose en soirée Nomade(s) ce texte de Luis Marquès joué par l’Ymako Teatri de Côte d’Ivoire.
C’est la rencontre en huis clos entre un guérillero emprisonné et silencieux et une avocate décidée à percer son mystère.
Ce spectacle nous indique les difficiles rapports entre une partie de l’Afrique et la démocratie.

• Lundi 14 au samedi 19 novembre

Focus films d’animation (cinéma)
Théâtre des Doms et cinéma Utopia
La Belgique est une terre d’images, d’images animées. Quoi de plus naturel que de leur consacrer le « focus » de cette année.
Le projet est simple : créer des séances thématiques de courts-métrages d’animation (une pour les enfants et deux pour les grands), les projeter (au cinéma Utopia) pour le public et les scolaires, organiser des rencontres avec les réalisateurs et des ateliers pour enfants (au Théâtre des Doms).
Soirée festive le mardi 15 : apéro-grignotte au Théâtre des Doms à partir de 19 h, projections et rencontres à Utopia dès 20 h.
En collaboration avec Folioscope (Festival Anima-Bruxelles), animations par caméra, enfants admis. Tous les détails dans la Gazette et le dépliant.



• Du mardi 22 au samedi 26 novembre

Le Grenier en chansons (chanson)
« Rencontres d’automne de la chanson francophone » Grenier à sons (Cavaillon) et Théâtre des Doms
En prolongation du Focus chanson – organisé par le Théâtre des Doms en décembre 2004 –, la scène de musique actuelle Le Grenier à sons (Cavaillon) métisse deux soirées avec des artistes français et belges francophones.

Au Théâtre des Doms
En prélude à ces soirées, le mercredi 23 novembre à 20 h 30, une conférence-cabaret : « Le houblon en chansons ». De quoi vous faire mousser… Un troubadour très en verve (verbe ?), Didier Arcq, et son compère musicien et chanteur, Olivier Darimont, nous content, verre à la main, l’histoire de la bière. De ses origines sumériennes à ses vertus thérapeutiques, de la cervoise aux blanches, de sa fabrication à sa consommation, de ses noms évocateurs à son utilisation en gastronomie… Le tout parsemé de chansons, bien belges, de Brel à Bialek, de Semal à Darimont.

Au Grenier à Sons (Cavaillon)
– Vendredi 25, en première partie de Fred Radix : l’Orchestre du mouvement perpétuel.
Duo surprenant : un chanteur flamand-francophone, un pianiste argentin-bruxellois, et qui remportent le grand prix 2004 de la Biennale de la chanson française Wallonie-Bruxelles !
Peter Bultijnck chante et manipule en même temps son ordinateur, avec beaucoup d’expression et de générosité. Il déroule un tapis sonore rythmé contemporain pour le pianiste Alejandro Petrasso qui s’inspire de musiques classiques du vingtième siècle (Bartok, Satie…). Et cela donne un univers surréaliste assez déjanté où il y a autant à entendre (petites histoires et fortes musiques) qu’à voir (jeu « engagé » des musiciens).

– Samedi 26, en première partie de Padam : Rue des Pêcheries.
Quelle « pêche » (difficile d’y échapper…), ce groupe de sept jeunes musiciens dégage sur scène dans un ambiance de funk-jazz. Avec un chanteur qui aime le spleen et nous le communique dans un phrasé proche du rap. Flûte à bec et cuivres donnent une pulsion particulière à ce répertoire de chansons. Ils ont obtenu à Bruxelles le prix du Public de la Biennale de la chanson 2004.

Ces deux soirs, un bus animé et gratuit emmènera les spectateurs avignonnais à Cavaillon.

• Le 29 novembre à 19 h 30, le 30 novembre à 16 h et le 3 décembre à 17 h
Séances scolaires : mardi 29 novembre à 14 h 30, jeudi 1er et vendredi 2 décembre à 9 h 30 et 14 h 30

Nous on sème, Cie Coatimundi
Spectacle de marionnettes (dès 5 ans)
En partenariat avec l’Association d’éveil artistique
Un petit coin de nature personnifié par des êtres-fleurs simples et fragiles, submergés par la pollution des ordures et menacés par les cultures industrielles. Une fable écologique pour sensibiliser le jeune public à la fragilité des équilibres naturels et à la nécessité de respecter et préserver tout ce qui est vivant.

• Du 1er au 16 décembre

Drôle(s) d’hip-hop 2005 (danse)
Pour la quatrième année consécutive la danse hip-hop sous toutes ses formes (ateliers, film, expo, conférences, petites formes, spectacles…) va s’installer dans le département de Vaucluse grâce à la coopération de près de quinze partenaires.
Le Théâtre des Doms poursuit son soutien, comme coproducteur, à la compagnie bruxelloise Tribal Sarong en coprésentant Apsara le mardi 13 décembre à la salle Benoît-XII (Avignon) en première partie de Paname (compagnie Choréam), proposé par Les Hivernales.
Apsara est le résultat d’une rencontre exceptionnelle, à l’occasion de D.H.H. 2003, entre la jeune chorégraphe bruxello-cambodgienne Yiphun Chiem, l’équipe artistique du Vélo-Théâtre d’Apt, le dramaturge/écrivain belge Thierry Debroux, la Fondation Jacques-Gueux et le Théâtre des Doms. Pour donner naissance, par étapes, à cette quête identitaire et artistique qui mène Yiphun Chiem vers ses racines torturées (le Cambodge qu’elle a fuit bébé…), bousculée par son présent bien ancré dans la culture urbaine et qui nous révèle une féminité joyeuse et sereine.
Accompagnée de deux danseurs (l’un du mouvement hip-hop et l’autre capoeriste) et d’une danseuse traditionnelle khmère et soutenue par une bande-son originale qui mêle avec délicatesse la musique du Sud-Est asiatique et l’univers typiquement hip-hop.
Apsara fut la révélation des VIIes Rencontres de danses et de cultures urbaines à Bruxelles en mai dernier et s’est vu accorder le prix Beaumarchais de la SACD à l’occasion des Rencontres de danse d’Aulnay (juin 2005).
Apsara sera également dansé au Vélo-Théâtre (Apt) les 7 et 8 décembre.
Avec Yiphun Chiem, Colin Jolet, Kunthea Ken et Lil Star.

Recueilli par
Vincent Cambier

Théâtre des Doms 1 bis rue des Escaliers-Sainte-Anne
• Avignon
Tél. : 04 90 14 07 99
Télécopie : 04 90 85 53 95
Courriel : info@lesdoms.org

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2005 5 16 /09 /septembre /2005 00:00

SAISON 2005-2006

• 28 et 29 octobre 2005 à 20 h 30

Limit, pièce chorégraphique pour danseurs et musiciens
Chorégraphie et conception : Samir El Yamni
Interprètes : Marie Adeline Choquet, Samir El Yamni, Ana Carolina Moraes
Musique : Romain Mercier et Yoan Sthull

Créée cette année au Studio du cours à Marseille, cette pièce chorégraphique, issue de la rencontre entre trois danseurs contemporains et deux saxophonistes, conteste les limites du corps et de l’esprit et alterne structure du mouvement et liberté d’action. « Respecter les règles établies ou se laisser tenter par l’expérimentation de l’impulsif ? Laisser libre choix au corps, c’est laisser parler ses instincts… »

• 3 et 4 mars 2006 à 20 h 30

Butô, chorégraphie de Sumako Koseki, avec Sumako Koseki (résidence de création février 2006)
Sumako Koseki cherche dans la danse la magie originelle du théâtre évoquée par Artaud.

« Sa gestuelle bouleverse les codes de l’esthétique occidentale, révèle un visage presque insoutenable de la beauté du désespoir. Livré dans la lumière irradiante qui fascine, attire, repousse… le combat sans vainqueur ni vaincu de la chair et de l’âme. » La Marseillaise, juillet 2005.

Le butô surgit en résonnance avec l’état d’esprit qui régnait dans le Japon des années cinquante, comme un mouvement de danse radicalement nouveau appelé « danse des ténèbres ». Hijikata inventa une danse libre, déréglée, avec des mouvements saccadés, compulsifs, nourris à la fois de sources traditionnelles et de culture underground.



• 28 et 29 avril 2006 à 20 h 30 (dates à confirmer)

Encorcelés, par le groupe Éponyme
De et avec Samir El Yamni, Yourik Golovine, Lionel Hun, Christelle Martin, Ana Carolina Moraes
Photos : Christian Roger
Déambulatoire 3D : 1/3 Corps
Musique : Yourik Golovine

« Après la blessure de la chute, ils se sont retrouvés errants, vagabonds vulnérables à la recherche du royaume perdu… Enfants d’Icare dans l’envers du/des corps. »

Cette première création du groupe Éponyme scelle la rencontre entre sept artistes aux univers et parcours très différents qui souhaitent exprimer, à travers leurs propres techniques, l’essence même d’une poétique de la chair. Leur processus de création est avant tout une démarche collective et pluridisciplinaire, où la personnalité de chacun est mise en lumière. Encorcelés marque le début d’une alliance entre le groupe et le Théâtre Golovine.

• 10 juin 2006 à 20 h 30

Tao danse (résidence de création mai 2006)
Chorégraphie et danse : Aisha Sieburth
Création musicale : Sébastien Prats
Une création « in situ », inspirée de la rencontre entre les principes vivants du tao, les arts martiaux et les danses traditionnelles, dans un travail théâtral et sculptural.

Aisha Sieburth, danseuse plasticienne d’origine américaine, réalise des spectacles et enseigne des deux côtés de l’Atlantique depuis 1992. Elle débute dans les styles de Bharata Natyam et Kuchipudi, puis poursuit une recherche profonde dans la pratique taoïste. Cette artiste est constamment dans une évolution qui relie les éléments archétypaux de la danse dans le monde actuel.

• Tarif normal : 13 euros, tarif réduit : 10 euros*, tarif adhérents : 7 euros** (*demandeurs d’emploi, étudiants, – de 26 ans, handicapés/**RMIstes, élèves Golovine, élèves conservatoire)

Réservation : 04 90 86 01 27

Recueilli par
Vincent Cambier

Théâtre Golovine 1 bis rue Sainte-Catherine • Avignon
Tél. : 04 90 86 01 27
Courriel : theatre_golovine@yahoo.fr
Télécopie : 04 90 14 09 80

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

SAISON 2005-2006

• Mardi 18 octobre 2005 à 20 h 30

Je viens d’un pays de neige, d’Anne Jolivet
Mise en scène de Didier Long
Avec Myriam Boyer (nommée pour les Molières meilleure comédienne 2005)
Salle Benoît-XII, rue des Teinturiers à Avignon

• Mardi 22 et mercredi 23 novembre 2005 à 20 h 30

Le roi se meurt, d’Eugène Ionesco
Mise en scène de Georges Werler (Molière du meilleur spectacle du théâtre privé 2005)
Avec Michel Bouquet (Molière du meilleur comédien 2005), Juliette Carré, Lara Suyeux, Jacques Échantillon, Jacques Zabor et Nathalie Niel
À l’Opéra-Théâtre d’Avignon, place de l’Horloge à Avignon

• Mardi 6 décembre 2005 à 20 h 30

L’Île des esclaves, de Marivaux
Mise en scène de Dominique Lardenois
Avec François Curtillet, Mélanie Laval, Pierre Lucat, Cécile Mathieu, Emil Abossolo M’Bo
Salle Benoît-XII, rue des Teinturiers à Avignon

• Mardi 24 janvier 2006 à 20 h 30

Une histoire de clefs, de Nathalie Akoun
Mise en scène d’Olivier Cruveiller
Salle Benoît-XII, rue des Teinturiers à Avignon

• Jeudi 9 février 2006 à 20 h 30

Les Sublimes, un spectacle de Guy Alloucherie
Nommé pour le Molière Théâtre public en région 2005
Théâtre de Cavaillon, rue du Languedoc à Cavaillon

• Mardi 21 et mercredi 22 mars 2006 à 20 h 30

On est mieux ici qu’en bas, de Sarah Fourage
Mise en scène de Marie-Sophie Ferdane
Au Tinel de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon 58, rue de la République

• Mardi 4 avril 2006 à 20 h 30

Une étoile pour Noël, de Nasser Djémaï
Mise en scène de Natacha Diet
Salle Benoît-XII, rue des Teinturiers à Avignon

• Renseignements, réservations :

– Librairie La Mémoire du monde 36, rue Carnot à Avignon

– Bureau du Festival 20, rue Portail-Bocquier à Avignon
(04 90 27 66 50)

– Maison Jean-Vilar, montée Paul-Puaux, 8, rue de Mons à Avignon

– Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon 58, rue de la République (04 90 15 24 24)

– Secrétariat des ATP 17, place du Palais-des-Papes pour abonnements, adhésions, réservations des groupes à l’avance, par correspondance, en joignant à votre envoi : nom, prénom, profession, adresse et téléphone de chaque abonné ou adhérent ; un chèque au nom des ATP, ainsi qu’une enveloppe timbrée.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

THÉÂTRE DES HALLES SAISON 2005-2006

• Du 18 au 23 octobre 2005 : la compagnie Subito Presto fête ses vingt ans

Mardi 18 octobre

– à 10 h : Échappés du regard, création de Martina Kramer et Yvon Bayer
– à 14 h 30 : Aujourd’hui dimanche, création de Lucia Carbone et Michèle Rochin
– à 20 h 30 : Corps ne m’use, création d’Yvon Bayer

Mercredi 19 octobre

– à 17 h 30 : Aujourd’hui dimanche
– à 20 h 30 : Échappés du regard

Jeudi 20 octobre

– à 20 h 30 : Enivré, création d’Yvon Bayer

Vendredi 21 octobre

– à 10 h : Enivré
– à 20 h 30 : Enivré

Dimanche 23 octobre

– à 15 h : La Conférence des oiseaux, d’après l’œuvre de Farid-Ud-Din Attar, poète persan et soufi du XIIe siècle

• Du 23 au 26 novembre 2005 : VIes Rencontres euro-méditerranéennes de Volubilis – L’espace public, théâtre de la cité

Mercredi 23 novembre 2005

soirée d’ouverture : vernissage à 18 h et conférence à 20 h 30

Jeudi 24 novembre 2005 de 9 h à 18 h 30
Vendredi 25 novembre 2005 de 9 h à 18 h 30
Samedi 26 novembre de 9 h à 12 h 30

• Les 8, 9 et 10 décembre 2005

Pressentiment andalou par la Cie La Naïve. Mise en scène de Hervé Pezière et Pascal Papini. Avec Magali Contreras, Patrick Henry, Hervé Pezière et Jean-Charles Raymond

– Jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 décembre à 20 h 30
– séances scolaires jeudi 8 et vendredi 9 décembre à 14 h 30

• Le 15 janvier 2006 à 15 h et le 19 janvier 2006 à 21 h

Froid, de Lars Norén, par la Cie Didascalies and Co – dans le cadre du festival Scènes d’Avignon et compagnies. Mise en scène de Renaud-Marie Leblanc

• Le 25 février 2006 à 20 h 30 et le 26 février 2006 à 16 h

Petite négresse de l’île Saint-Pierre, de et mis en scène par Claude Défard, par la Cie La Poursuite. Avec Marcelle Basso, Robbas Biassi Biassi et Raymonde Palcy

• Les 24, 25, 30, 31 mars 2006, et 1er avril 2006 à 20 h 30 et les 26 mars et 2 avril 2006 à 16 h

création Cie Alain-Timar Les Bonnes, de Jean Genet, mise en scène d’Alain Timar

• Du 7 au 9 avril 2006 : Théâtre version pupitre

– vendredi 7 avril 2006 à 20 30 Le Temps arrêté de Denise Chalem

– samedi 8 avril 2006 à 20 h 30 Vienne 1913 de Alain-Didier Weill

– dimanche 9 avril 2006 à 16 h La Société des cendres de Marc Dugowson (Prix national de littérature dramatique 2005)

– dimanche 9 avril 2006 à 17 h 30 débat-rencontre avec Louise Doutreligne, Alain Didier-Weill, Marc Dugowson, Jean-Luc Paliès, les comédiens et (sous réserve) Denise Chalem, Jean-Michel Ribes, Jean-Daniel Magnin…

• Du 2 au 6 mai 2006 à 20 h 30

Le Tour d’écrou par la Cie Fraction. Mise en scène de Jean-François Matignon. Avec Camille Carraz, Michèle Dorlhac, Sophie Mangin, Isabelle Provendier et Sophie Vaude

Recueilli par
Vincent Cambier

Renseignements : 04 90 85 52 57
Réservations : 04 32 76 24 51
Télécopie : 04 90 82 95 43
Courriel : theatrehalles-cie.timar@wanadoo.fr

Pour en savoir plus : Théâtre des Halles

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

SAISON 2005-2006

• Vendredi 14 octobre 2005 à 18 heures

À l’occasion de la Fête de la science et de Lire en fête, qui se font parallèlement et s’entremêlent, André Benedetto fera une communication sur la science du lire dans le cadre de cette fête générale.

• Jeudi 20 octobre 2005

Un colloque sur l’eau et une pièce de théâtre, Adam de Craponne et Nostradamus

• Mardi 8 novembre 2005 à 18 heures, entrée libre

Le suspens ! Être en suspens ! et lecture de La Colonie pénitentiaire, de Frantz Kafka

• Lundi 21-dimanche 27 novembre 2005 Jihad Darwich : La semaine des 1 001 nuits, chaque jour à 20 h 30, et le dimanche à 16 heures. Chaque séance 12 euros, l’abonnement pour la semaine 56 euros, réduit 10 euros, étudiants et chômeurs 5 euros

Bercé dès son enfance par les contes, la poésie et les récits traditionnels de l’Orient, Jihad Darwich raconte sans artifice et à voix nue.

Samedi 31 décembre 2005 à 20 h 30

Croisière ou le Grand Théâtre du monde contemporain, d’André Benedetto
Avec Corinne Derian, Marie Labadir, Claude Djian, Stephen Pisani, André Benedetto et la participation exceptionnelle de Jacqueline Benedetto, Bertrand Hurault et Nicolas Ourliac

Dimanche 15 janvier 2006 à 17 heures et vendredi 20 janvier 2006 à 19 heures

Le Monte-plats, de Harold Pinter

Par la compagnie ArtScenicum de Toulon

Recueilli par
Vincent Cambier

Théâtre des Carmes place des Carmes • Avignon
Tél. : 04 90 82 20 47 – Télécopie : 04 90 86 52 26
Courriel : andre.benedetto@numericable.fr
Site : andrebene.perso.numericable.fr/forum.theatre

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

PROGRAMME OCTOBRE-DÉCEMBRE 2005

• 13, 14 et 15 octobre 2005 à 20 h 30

La Fascination de l’étang, textes de Virginia Woolf

Mise en jeu de Sylvie Boutley
Objets scéniques de Claude Esnault

Aux franges de la fiction et de la biographie : des instants de vie comme des éclats de mort. Et la main qui écrit.

Extrait : Quand je regarde ma main sur le rebord de la fenêtre, quand je pense à tout le plaisir qu’elle m’a donné, elle qui a touché la soie, les murs chauds, qui s’est appuyée sur l’herbe humide, qui a fait gicler l’Atlantique entre ses doigts […], elle qui n’a cessé de me dire depuis que je suis née le chaud et le froid, le sec et l’humide, je m’étonne de pouvoir encore utiliser ce merveilleux système de chair et de nerfs pour prendre la plume contre la vie.
Virginia Woolf

• 21 et 22 octobre 2005 à 20 h 30

Saxophone solo, avec Georges Cabassi

« Je n’ai pas voulu dire mais voulu faire, et c’est cette intention de faire qui a voulu ce que j’ai dit. »
Paul Valéry



• 4 et 5 novembre 2005 à 20 h 30

Musique au santour, avec Gilles de la Buharaye

L’intérêt que le pianiste Gilles de la Buharaye porte à la musique orientale l’a conduit à explorer divers instruments traditionnels. Pour le public, c’est l’occasion de partager l’univers singulier de ce musicien. Ces deux soirées sont consacrées à la découverte de ses compositions et improvisations au santour.

Le santour est un instrument persan composé d’une caisse de résonance en bois et de 24 groupes de 4 cordes en acier, percutées au moyen de 2 baguettes en métal.

• 25 novembre 2005 à 20 h 30

Musiques minuscules, avec Guigou Chenevier

Une forme « spectaculaire » imperceptible qui pourrait être jouée n’importe où, dans le salon des Dupont ou dans l’antichambre de mon kinésithérapeute, et dont le niveau sonore ne dépasserait en aucun cas celui d’un téléviseur moyen, dans un salon moyen…

Le niveau pourrait même être beaucoup plus faible jusqu’à repousser les frontières de l’audible, car de même qu’on voit les puces du dresseur sans les voir, il est possible d’entendre des sons inaudibles.

• 9, et 10 décembre 2005 à 20 h 30

La Peau et les Os, textes de Georges Yvernaud

Par Micheline Welter
Collaboration artistique de Sylvie Boutley

Tenter l’expérience de se perdre dans les mots de ce texte et alors rencontrer la véritable aventure de l’écriture sèche, économe, ouverte sur le néant. Lire, s’approcher à force de concentration du néant et ne laisser exister que les mots détachés de toute présence.

Extrait : Il y a décidément un certain point, dans l’angoisse et le désespoir, au-delà duquel on n’éprouve plus rien que le sentiment de l’absurdité immédiate de tout. On se détache. On n’adhère plus à la tragédie. Il n’y a plus du tout de tragédie, plus rien de surprenant ou d’horrible.
Georges Yvernaud

Tarifs : 10 euros et 7 euros

Recueilli par
Vincent Cambier

Salle Roquille 3 rue Roquille • Avignon
Tél. : 04 90 85 43 68
Courriel : salle-roquille@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2005 7 04 /09 /septembre /2005 00:00
PROGRAMME SAISON 2005-2006

 

• Jeudi 20 octobre 2005 à 19 heures
Vendredi 21 octobre 2005 à 20 heures

L’Idiot, de Fedor Dostoïevski
Mise en scène d’Antoine Bourseiller
Avec Jade Duviquet, Patrick Hastert, Colette Kieffer, Philippe Noesen, Marc Olinger, Claudine Pelletier, Alexandre Ruby, Désiré Saorin, Hervé Sogne et Roya Zargar

 

• Vendredi 4, 11 et 18 novembre 2005 à 20 heures
Samedi 5, 12 et 19 novembre 2005 à 20 heures
Dimanche 6, 13 et 20 novembre 2005 à 16 heures
Jeudi 10 et 17 novembre 2005 à 19 heures

On ne badine pas avec l’amour, d’Alfred de Musset
Mise en scène et décor de Gérard Gelas
Avec Alice Bélaïdi, Camille Carraz, Alain Cesco-Résia, Léa Coulanges, Romain Francisco, Guillaume Lanson, Damien Rémy et Henri Talau



• Vendredi 2 décembre 2005 à 19 heures

Les vingt ans d’Art Sud (revue)

 

• Vendredi 16 décembre 2005 à 20 heures

Claudine ou l’Éducation
Avec Philippe Caubère

 

• Lundi 19 décembre 2005 à 20 heures

Le Théâtre selon Ferdinand
Avec Philippe Caubère

 

• Mercredi 21 décembre 2005 à 20 heures

68 Octobre
Avec Philippe Caubère

 

• Vendredi 23 décembre 2005 à 20 heures

68 Avignon
Avec Philippe Caubère

 

• Mardi 27 décembre 2005 à 20 heures

Ariane
Avec Philippe Caubère

 

• Jeudi 29 décembre 2005 à 20 heures

Ferdinand
Avec Philippe Caubère

 

Représentations scolaires :
• Lundi 9, 16 et 23 janvier 2006 à 9 h 30 et 14 h 30
Mardi 10, 17 et 24 janvier 2006 à 9 h 30 et 14 h 30
Jeudi 12 janvier 2006 à 9 h 30 et 14 h 30
Vendredi 13 janvier 2006 à 9 h 30 et 14 h 30

Représentation tout public :
Mercredi 25 janvier 2006 à 14 h 30

Contes du pays des neiges, d’après les contes de Jataka
Adaptation et mise en scène de Gérard Gelas
Avec Alice Bélaïdi et Damien Rémy

 

• Samedi 14 janvier 2006 à 19 heures
Mardi 17 janvier 2006 à 21 heures

Saint Elvis, de Serge Valletti
Mise en scène de Fédéric Garbe
Avec Guillaume Cantillon, Jérôme Lapierre, Franck Magis et Lætitia Vitteau

 

• Mercredi 1er février 2006 à 19 heures
Jeudi 2 février 2006 à 19 heures

Une leçon de savoir-vivre, de Jean-Claude Grumberg
Avec Pierre Arditi

 

• Vendredi 10 février 2006 à 20 heures

Le Bateau pour Lipaïa, d’Alexei Arbuzov
Mise en scène de Jean-Pierre Hané
Avec Roland Copé et Muriel Cypel

 

• Samedi 4 mars 2006 à 20 heures

Cocteau, l’invisible vivant
Montage de textes de Jean Cocteau, réalisé par Monique Bourdin
Mise en scène de Brigitte Fossey
Avec Marie Adam et Brigitte Fossey

 

• Jeudi 16 mars 2006 à 19 heures
Vendredi 17 mars 2006 à 20 heures
Samedi 18 mars 2006 à 20 heures
Dimanche 19 mars 2006 à 16 heures

Représentations scolaires
Mardi 14 mars 2006 à 14 h 30
Jeudi 16 mars à 9 h 30

Le Bossu, d’après le roman de Paul Féval
Adaptation et mise en scène de Guy Simon
Avec Martine Baudry, Joëlle Richetta, Julie Saint-Laurent, Guy Simon et Jérôme Simon

 

• Vendredi 31 mars 2006 à 20 heures

Représentations scolaires :
Jeudi 30 mars 2006 à 14 h 30
Vendredi 31 mars à 9 h 30

Guantanamour, de Gérard Gelas
Mise en scène de Gérard Gelas
Avec Guillaume Lanson et Damien Rémy

 

Recueilli par
Vincent Cambier

Théâtre du Chêne-Noir 8 bis, rue Sainte-Catherine • Avignon
Tél. : 04 90 86 58 11 – Télécopie : 04 90 85 82 05
Abonnements et locations : 04 90 82 40 57
Courriel : chenenoir@numericable.fr
Site : Théâtre du Chêne-Noir

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2005 4 01 /09 /septembre /2005 00:00
PROGRAMME DU THÉÂTRE DES TROIS-PILATS
OCTOBRE-DÉCEMBRE 2005

 

Une nouvelle saison s’ouvre, avec encore des spectacles, des rencontres et des découvertes. Comme les années précédentes, notre programmation sera trimestrielle pour laisser place à la spontanéité.

 

Pour commencer en beauté cette saison 2005-2006, nous vous invitons à venir nombreux à notre bal d’automne, le vendredi 7 octobre. Une nouveauté encore, l’agenda Arto : vous retrouverez désormais notre programme dans cet agenda trimestriel, édité par l’association Avignon réseau théâtre œuvres (Arto) et qui réunit l’information culturelle d’une vingtaine de théâtres d’Avignon et ses alentours… Sortie du premier numéro le 6 octobre, présentation le 7 à l’occasion du bal !



• Vendredi 7 octobre à partir de 20 heures
Bal, sur la place des Trois-Pilats
Entrée libre

 

• Mardi 18 octobre à 20 h 30
Théâtre et musique
C’est pas pour dire, de Paul Fructus
Coproduction Cie Le Temps de dire/CDC Les Pennes-
Mirabeau
Mise en scène d’Éloïse Brunet
Avec Paul Fructus et Florian Vidgrain
Voilà le pari de ce dialogue. Je dis « dialogue » parce qu’il n’y a pas sur la scène qu’un homme qui se (nous) raconte. Il y a le face à face ou plutôt le côte à côte d’un homme qui se raconte avec cinquante années de mots et d’un jeune homme qui l’écoute et lui répond, avec ses mots à lui, les notes, qui s’échappent de sa trompette chargée de jazz : « Alors papa, tu as la tête dans le cendrier ?  — Oui, gamin, mais fais gaffe, je vais éternuer. »
Tarif plein : 12 €/tarifs réduits : 9 et 5 €

 

• Vendredi 4 novembre 2005 à 19 heures
Théâtre et musique
Paroles autour de Lorca suivi de Invitation au voyage
Textes de Federico Garcia Lorca
Musique d’Antonio Valdès
Cie La Naïve
Interprétation : Magali Contreras, Jean-Charles Raymond, Hervé Pezière
Une soirée festive, en amont du spectacle Pressentiment andalou présenté au Théâtre des Halles les 8, 9 et 10 décembre. Paroles autour de Lorca nous propose une balade enjouée dans l’univers foisonnant du poète andalou. Puis, après quelques tapas, Antonio Valdès vous invitera à un voyage au pays du flamenco.
Créée en 1999 à Pertuis, la compagnie La Naïve, qui travaille en milieu rural, se consacre aux textes contemporains.
Participation libre.

 

• Jeudi 17 et vendredi 18 novembre à 20 h 30
Théâtre contemporain
Deux riens, de Charly Caraballo
Cie Les Éphémères réunis
Mise en scène de Charly Caraballo
Avec Régis Rossotto et Alexis Schweitzer
Ko et Ka. Deux riens. Deux solitudes. Deux fantômes de nos doubles, drôles et désespérants, qui se heurtent au langage et à la vie, pour une improbable histoire d’amitié, d’être(s) et de mort.
« Une écriture et un monde s’affirment ici, très personnels, hors de tout effet de mode, ni tic ni toc. […] Il y a sur le plateau une vraie vie de théâtre tenue de bout en bout par deux beaux comédiens parfaitement complémentaires. » D. Carraz
Tarif plein : 12 €/tarifs réduits : 9 et 5 €

 

• Jeudi 24 novembre à 19 heures
Théâtre contemporain – maquette
Si le vent le dit…, de Perrine Griselin
Mise en espace et lecture de Guillaume Motte et Blandine Robert
Un homme et une femme viennent transmettre une histoire d’amour au public. Ce n’est pas la leur mais celle d’un autre couple. Ils se sont aimés durant une guerre contemporaine.
Cet homme et cette femme conteront leur histoire et rediront leurs mots. Cette pièce est un drame distancié.
Perrine Griselin a écrit Si le vent le dit en 2001, suite à un voyage à Sarajevo.
Entrée libre

 

• Mercredi 30 novembre à 20 h 30
Chanson : invitée exceptionnelle
France Léa
Nous sommes très heureux d’accueillir cette grande dame de l’humour, de la poésie et de la chanson, après son succès cet été au Festival de Barjac.
« Elle est douce, France Léa. Elle porte sur le monde un regard si enchanteur qu’on se demande parfois si elle est bien de cette Terre. Mais c’est tout l’art des poètes : faire d’une chanson ou d’un conte un baume qui vous réconcilie un peu avec le reste de la planète. » Télérama
Tarif plein : 12 €/tarifs réduits : 9 et 5 €

 

• Mardi 6 décembre à 19 heures
Lecture mise en espace
Puisse Dieu poser sur nous son regard – Rails, de Milena Markovic
Traduit du serbe par Mireille Robin
Lecture organisée par la compagnie Fraction et dirigée par Jean-François Matignon (Sous réserves de changement.)
Une nouvelle génération d’auteurs de théâtre est apparue dans les pays issus de l’ex-Yougoslavie. Milena Markovic est née en 1974 à Belgrade où elle réside. La pièce se déroule en trois époques : avant, pendant et après la guerre en ex-Yougoslavie. La langue est directe et crue. Les figures de la pièce sont des jeunes gens pris dans la logique de la violence, surtout celle faite aux femmes. Affleurent néanmoins des sentiments d’amitié et même des restes d’amour.
Entrée libre

 

• Mercredi 14 décembre à 20 h 30
Soirée conservatoire
Les élèves du conservatoire de théâtre du Grand-Avignon vous invitent à découvrir leur travail.
Entrée libre

 

Propos recueillis par
Vincent Cambier

Les Trois Pilats 18, place des Trois-Pilats • Avignon
Tél.  : 04 90 85 67 74
Courriel : lestroispilats@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost0
14 février 2005 1 14 /02 /février /2005 00:00

Qui nous a transmis le savoir ? D’où vient la connaissance ? Quelles rencontres ont influé sur notre vie ? Comment le désir devient passion ?

Savoir, apprendre, enseigner… chercher l’âme de la mystérieuse chaire de la connaissance !

Danse, théâtre d’objets, comédie, éloge de la création, instants de grâce suspendue, parsemés tout au long de neuf pièces courtes qui racontent le passage poétique, l’univers de sensations et d’émerveillements qui se cache et se révèle dans l’acte de transmettre, d’apprendre, de se découvrir soi-même en découvrant l’autre et le monde.
SEULEMENT POUR LES ADULTES ET LES ENFANTS.


Variations saisonnières
Cie Artfusion, 63, avenue Pasteur • 10000 Troyes
Tél. 03 25 80 17 24
http://www.artfusion.fr
Conception et rélisation : Jean-François Lemaire
Création : Catherine Lanoir, Jean-François Lemaire et Luc Lemonon
Lumières : Freddy Gibier et Philippe Briot
Ateliers d’Amphoux 10-12, rue d’Amphoux 84000 Avignon
Tél. 04 90 86 17 12
Vendredi 11 février 2005 à 20 h 30, samedi 12 février 2005 à 16 heures et 20 h 30, dimanche 13 février 2005 à 16 heures.

Partager cet article

Repost0

Chronique Fraîche