Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois AprÈS Mois

Festival d'Avignon

17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 09:33
UN SAVOIR ESSENTIEL !

Avez-vous déjà entendu parler du lemming ? Si ce n’est le cas, venez écouter cet orateur scientifico-dérangé. S’il s’oublie, va jusqu’à se transformer en lemming et creuser sa tombe sous la table de conférence, c’est uniquement pour mieux faire passer le message. Un atout essentiel pour notre culture générale que de l’écouter sombrer dans un discours exalté et sentimental, drôle et décalé.

Nous entrons en classe : grande table nette, lumière éclairant les livres sur le coin, rétroprojecteur et écran blanc (l’Arctique, bien sûr, difficile à prononcer). Un scientifique débraillé, ou peut-être un prof d’univ' - spécimens rares absorbés par des détails essentiels au fonctionnement de l’humanité ou à leur équilibre psychologique – arrive à pas fracassants.


Il ne perd pas son temps en broutilles : directement, le petit auditoire est pris à parti. La course commence, il y a trop à dire sur ce petit mammifère rongeur du grand Nord, surtout lorsque ce passionné se perd en digressions aussi ridicules qu’hilarantes.

On en apprend beaucoup, dans cette fausse réalité qui donne à la pièce toute sa raison d’être. L’orateur nous entraîne dans les régions polaires, s’applique à dessiner la boule de poils avec la conviction d’un artiste de dix ans. Il suit les migrations de son animal favori, pour enfin expliquer que le suicide des lemmings du haut des falaises, c’est de la légende « made in » Walt Disney et guerre froide de 1958.

Cette comédie est assumée jusque sous la table par François-Michel Van Der Rest, qui incarne le savant fou à la perfection. Tous les publics seront contents d’avoir ri avec intelligence, et d’avoir pris peur de cette folie oratrice. Saluons le travail d’Elisabeth Ancion, pour l’idée, et l’exploitation si vivante du texte. Même si on s’y perd, on ne s’ennuie pas.

Julie LEMAIRE (Bruxelles)

Du 02 au 06 février 2009 à l’Atelier 210, Chaussée St-Pierre, 210, Etterbeek (Bruxelles), dans le cadre d’Entrevues (Rencontres des arts de la scène), www.atelier210.be

Causerie sur le lemming                                            
Conception : François-Michel van der Rest et Elisabeth Ancion
Mise en scène: Elisabeth Ancion Interprétation: François-Michel Van Der Rest
Scénographie: Jean Van Geebergen
Lumière: Laurent Kaye
Musique: Muriel Herion
Enregistrement: Gregory Beaufays
Régie: Marcel Maus
Production : Catherine Blanjean et Leila Di Gregorio
Coproduction : Le groupe® - Transhumance – Théâtre de la Place - avec l’aide de la Communauté Française Wallonie – Bruxelles, Service Théâtre.

Photo © Lou Hérion





Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Notre cher Lemming émigre en Avignon cet été:tous les soirs à 21h30 au salon du théâtre des Doms (sauf le 20 juillet)!Venez aussi le voir au festival Vacances théâtre à Stavelot, le 5 juillet à 20h30...
Répondre

Chronique FraÎChe