Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 19:55
RUEDUTHEATRE, premier et unique réseau de critiques théâtre en Europe, est heureux de s'associer à Eurotopiques comme partenaire médiatique pour cette édition 2008. Notre correspondant à Lille et coordinateur pour la ville de Bruxelles, Michel Voiturier, participera au jury de sélection des projets.

Les Eurotopiques : la génèse

1ère édition : l’Utopie
5 soirées + 1 soirée de clôture / 10 lectures-spectacles sur le thème de l’Utopie / 10 compagnies françaises et européennes / 1 jury de professionnels pour 1 lauréat co-produit et programmé à La Virgule la saison prochaine / 1 jury de  spectateurs pour 1 Prix du public.

Afin d’élargir l’idée de création transfrontalière qui donna naissance à la Virgule voilà bientôt dix ans, nous avons voulu créer un festival biennal où faire s’exprimer des projets en cours de création dans la diversité des langues qui composent l’Europe - un Babel moderne, créatif, théâtral et, finalement, fédérateur.

L’an dernier, au printemps, un appel à projet avait été lancé à l’échelle européenne auprès de compagnies, d’auteurs et de metteurs en scène. Trois contraintes avaient alors été fixées : une création autour du thème de l’Utopie, une présentation sous forme de lecture théâtralisée et un proposition d’environ une heure.

Parmi les nombreux projets reçus, 10 ont été sélectionnés et sont aujourd’hui programmés dans leurs langues respectives. En 5 soirées de 2 lectures chacune, entrecoupées d’un entracte occasion de rencontre autour d’un verre, vous pourrez découvrir les projets de 4 compagnies régionales (En aparté, Pat Prod, THEC, La compagnie), 3 compagnies belges (La Frabrique du vent, Kwaad Bloed, Le Labora Vertigo), 1 compagnie hongroise (X-tra Opera Hungary), 1 anglaise (Emerald City Theatre) et 1 projet polonais porté par son auteur (Michal Ratynski).

Un jury composé de professionnels du théâtre désignera parmi les projets en lice, un lauréat à cette première édition des Eurotopiques. Le projet sélectionné sera coproduit par La Virgule et programmé au mois de juin, la saison prochaine. Un jury composé de spectateurs choisis parmi les détenteurs du Pass’ Festival, remettra le Prix du Public.

Pass’ Festival : les 5 soirées (10 lectures-spectacles) + la clôture : 32 €
1 soirée (2 lectures-spectacles indivisibles) : Plein 10 € / Réduit 8 €

Les Eurotopiques : le programme


Au cours de cinq soirées, dix lectures-spectacles vous seront proposées. Les auteurs, metteurs en scène et compagnies européens porteurs des projets ont été invités à présenter, dans leurs langues respectives,  des œuvres en cours de création. Si la forme d’une lecture leur a été demandée, libre à eux d’associer à celle-ci les formes théâtrales de leur choix, dans un maximum de quatre personnes sur scène et d’une performance d’environ une heure.

Du jeudi 29 mai au vendredi 06 juin 2008
Cinq soirées de lectures-spectacle au Salon de Théâtre
82 Boulevard Gambetta, 59200 Tourcoing (F)

Jeudi 29 mai - 19h30
Brave New World - Mátyás Várkonyi, Viktor Nagy (HU)*
Insomnîle - Thierry Bodson (B)

Vendredi 30 mai - 19h30
Utopia, mon pays - Valérie Dablemont, Agnès Delbarre (F)
Le parfait humain - Monica Gomès (B)

Mercredi 04 juin - 19h30
Mise en scène du monde - Saverio Maligno (F)
La Forêt - Stéphane Arcas (B)

Jeudi 05 juin - 19h30
Vivre sans but transcendant est devenu possible - A. Lemaire (F)
A + B - Michal Ratynski (P)*

Vendredi 06 juin - 19h30
Jardins secrets, Fruits défendus - Christian Caillieret (F)
She Twirls Pistols - Bonnie Greer, Collin Mc Farlane (GB)*

* spectacles surtitrés en français

Le vendredi 13 juin 2008
Soirée de clôture au Centre Marius Staquet
Place de Gaulle, 7700 Mouscron (B)

En première partie de cette soirée festive, les élèves de seconde et dernière années de l’Ecole Transfrontalière du Spectateur, proposeront un spectacle mis en forme par Jean-Marc Chotteau et Eric Leblanc. Les élèves porteront à la scène les témoignages recueillis auprès de citoyens de tous horizons, dans lesquels ces derniers évoquent leurs utopies présentes ou passées.
Les jury professionnel et jury des spectateurs annonceront ensuite les lauréats de cette première édition du festival Les Eurotopiques.
Le Festival se clôturera autour d’un verre, nouvelle occasion d’échange et de rencontres avec les compagnies en lice.


Détail des spectacles :

Jeudi 29 mai 2008 - 19h30 - Salon de Théâtre, Tourcoing

1ère partie : Brave New World
Hongrie, pièce en hongrois sur-titrée en français
Texte et musique : Mátyás Várkonyi et Viktor Nagy. Mise en scène : Viktor Nagy Compagnie : X-tra Opera-Hungary, Budapest
d’après Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley
En l’an 632 après Ford, l’humanité vit heureuse dans un Etat Mondial parfaitement organisé. Un système de castes inaliénables et des existences planifiées de la gestation jusqu’à la mort délestent de toute compétition sociale des humains par ailleurs encouragés à s’adonner à la consommation, aux loisirs de masse, au sexe et au Soma, un puissant analgésique.
Au cours d’un voyage, Lenina et Bernard rencontrent Linda, une Citoyenne échouée avec son jeune fils dans l’une des réserves où de rares humains vivent encore hors de L’Etat. Se découvrant des liens inattendus avec la jeune femme, ils la ramènent en ville. Un élément perturbateur qui va bouleverser l’ordre établi.

2ème partie : Insomnîle
Belgique - pièce francophone
Texte et mise en scène : Thierry Bodson
Compagnie : La Fabrique du vent, Bruxelles
Un jeune couple discute au lit dans un demi-sommeil. Elise et Elio imaginent une île où vivre au plus proche d’eux-mêmes et de leurs désirs. Cet îlot de bonheur se dessine et s’apprivoise au gré de leur joute nocturne et à mesure que la fatigue les gagne. Soudain, un personnage étrange aux airs de fonctionnaire apparaît dans leur chambre et les somme de quitter leur appartement : la réalité du monde fait brusquement irruption au sein de leur rêverie…
Thierry Bodson met en scène deux amoureux qu’une utopie fusionnelle pousse à tenter de vivre ensemble, et au même moment, un même rêve. La chose n’est pas facile et aux moments de joie et de félicité, parfois naïfs, s’ajoutent des zones sombres et la rigueur froide du réel. Une réflexion sur la machine à rêver qu’est le théâtre.  

Vendredi 30 mai 2008 - 19h30 - Salon de Théâtre, Tourcoing

1ère partie : UTOPIA, mon pays
France
Texte et mise en espace : Valérie Dablemont et Agnès Delbarre
Compagnie : Pat Prod, Santes
AnnaBellE est une petite fille blanche, sage et gâtée. Un jour, elle tombe malade, d’une étrange maladie qui, sans la faire souffrir, la vide de ses forces vitales et lui provoque des visions. Pendant ces « délires », AnnaBellE converse avec AnnaMochE, une fillette noire vivant au pays d’Utopia. Toutes deux confrontent leurs réalités, parlent de leurs mondes, espérant chacune pouvoir un jour découvrir cet autre inconnu.
Valérie Dablemont et Agnès Delbarre engagent la parole théâtrale dans une réflexion sociale et écologique, pour ne pas nous laisser « regarder ailleurs alors que la maison brûle ».

2ème partie : Le Parfait humain
Belgique - spectacle francophone
D’après le court-métrage The perfect human de Jorgen Leth
Texte et mise en scène : Monica Gomes
Compagnie : Le Labora-Vertigo, Bruxelles
Le mythe d’Adam et Eve, exclus du jardin d’Eden pour avoir bravé leur divine perfection en cherchant à découvrir la vie par eux-mêmes, lança l’humanité dans une quête effrénée pour renouer avec un tel état de grâce. L’imagerie publicitaire tente aujourd’hui de nous convaincre que cette perfection est de nouveau accessible et certains savants annoncent même une dégénérescence prochaine pour les homo sapiens aboutis que nous serions devenus. Mais la perfection est elle simplement chose humaine ? En constante évolution, l’homme n’aurait-il pas pour seule perfection son ordinaire ?
Monica Gomes interroge dans un même mouvement l’éternel et le quotidien, comme si seuls les gestes anodins et les émotions dérisoires abritaient l’absolu d’une humanité toujours insatisfaite.

Mercredi 4 juin 2008 - 19h30 - Salon de Théâtre, Tourcoing

1ère partie : Mise en scène du monde
France
Textes : Heiner Müller. Paysage avec argonautes. Quartet. Paysage sous surveillance.
Mise en scène : Saverio Maligno 
Compagnie : La Compagnie, Méricourt
Trois pièces présentées comme trois tableaux, trois mouvements de texte, de musique et d’images, dépeignent l’humanité à travers la métaphore d’une vie : naissance - vie - mort. Faisant appel tantôt à l’utopie, tantôt à l’utopie négative, le parcours inéluctable d’un maître du monde questionne l’idée même de liberté, nous mettant face à nous-mêmes, comme si la seule véritable utopie était la libération de l’homme de sa propre matérialité et de ses ténébreuses pulsions.
Des fragments de textes écrits par Heiner Müller à des périodes très différentes de sa vie, de ces restes dont l’auteur est-allemand choisit de faire son œuvre théâtrale, Saverio Maligno et La Compagnie tirent un théâtre utopique qu’ils veulent ouvert à tous les possibles.

2ème partie : La Forêt
Belgique - spectacle francophone
Texte et mise en scène : Stéphane Arcas
Compagnie : Kwaad Bloed, Bruxelles
Perdu au milieu d’une forêt, un couple s’abandonne à ses divagations. L’élément vert, vivant et, semble-t-il, infini, les propulse dans diverses aventures imaginaires. Une traversée de l’inconscient qui nous mène de l’univers forestier des contes pour enfants à celui des films d’horreur, du moyen âge à l’époque contemporaine...
Lieu phare de l’imaginaire collectif cristallisant la plupart de nos fantasmes, tantôt lieu magique peuplé de créatures féeriques, tantôt gouffre hanté de bêtes sanguinaires et autres figures monstrueuses, la forêt est apparue à Stéphane Arcas comme le lieu même de l’utopie et un décor de théâtre particulièrement signifiant. Un détour par l’imaginaire pour essayer de mieux voir le monde réel.

Jeudi 5 juin 2008 - 19h30 - Salon de Théâtre, Tourcoing

1ère partie : Vivre sans but transcendant est devenu possible
France
Texte et mise en scène : Antoine Lemaire
Compagnie : THEC, Cambrai
Discutant de leurs ambitions pour eux-mêmes et pour le monde, quatre jeunes dans la vingtaine dressent le portrait d’une génération pleine d’espoir et vibrant de l’envie d’un monde meilleur. Leur idéalisme se heurte pourtant à leur désir de réussite sociale…
Antoine Lemaire décrit les paradoxes d’une jeunesse cultivant une culpabilité de ne pas avoir d’ambitions à la hauteur de celles de ses aînés - eux qui crurent pouvoir refaire le monde -, mais dressant aussi un inventaire terrifiant de l’héritage laissé par ces derniers : l’idéologie marchande en place du culte de la subversion, les réussites médiatiques et financières plutôt que les destins des héros de la Révolution, la pénurie du désir au lieu d’une jouissance sans entrave.

2ème partie : A + B
Pologne, pièce en polonais sur-titrée en français.
D’après Oblok Magallena de Stanislas Lem et Diary of a bad year de John M. Coetzee
Texte et mise en scène : Michal Ratynski, Varsovie.
Deux amis, A et B, se retrouvent pour discuter. B revient d’un voyage solitaire de vingt ans dans l’espace où il était parti méditer et rêver loin du tumulte des réalités terriennes. Là haut, sa vision des affaires humaines s’est quelque peu éthérée. A, resté bien ancré dans le concret, lance lui un regard plus ironique sur le monde, mais non moins empreint d’espoir et d’optimisme.
En faisant se rencontrer deux textes, un roman futuriste très classique de Stanislas Lem écrit dans les années 50 et un livre contemporain de John M. Coetzee portant un regard sans concession sur notre monde, Michal Ratynski, dramaturge, scénariste et journaliste polonais, interroge nos différentes façons d’imaginer une société idéale.

Vendredi 6 juin 2008 - 19h30 - Salon de Théâtre, Tourcoing

1ère partie : Jardins secrets, fruits défendus
France
Texte et mise en scène : Christian Caillieret
Compagnie : En aparté, Mons en Baroeul
Peut-on rêver qu’un jour chacun dans le monde ait son jardin, puisse manger à sa faim du fruit de son travail et s’émerveiller du goût et de la beauté des fruits de son verger, des légumes et des céréales de son jardin ou de son champ ?
De tous temps et dans toutes les civilisations, ouvriers ou royaux, les jardins ont été des lieux de communion entre les hommes et la nature. Havres de paix et lieux de délices, c’est néanmoins par la lutte avec une nature retorse que naissent et prospèrent ces jardins.
Christian Cailleret nous convie à un voyage féerique, burlesque et coloré à la découverte des jardins du monde, sans perdre de vue que, dans certaines régions du globe, la culture de la terre est avant tout un combat pour la vie.

2ème partie : She twirls pistols
Royaume-Uni, pièce en anglais sur-titrée en français
Texte : Bonnie Greer. Mise en scène : Fred Fortas
Compagnie : Emerald City Theatre, Londres.
Helen, la cinquantaine, habite un appartement miteux de Londres. Elle vit pourtant entourée d’une précieuse collection d’armes, souvenir de feu son père, dont elle refuse de se départir. Sempiternellement, elle réécoute les dernières paroles du vieil homme qui y évoquait son rêve irréalisé de voir advenir un monde meilleur. Mais ce père était-il un simple rêveur ou avait-il cherché à réaliser son utopie ? Que comprendre d’ailleurs lorsqu’il déclare que les utopies finissent toujours dans un bain de sang ?
Bonnie Greer, auteur anglo-américaine, et Fred Fortas, comédien franco-algérien, mettent en scène une Hedda Gabler contemporaine qui, tel le personnage d’Ibsen, cherche à se libérer des conventions bourgeoises et du passé familial.

Soirée de clôture :
vendredi 13 juin 2008 - 20h30 - Centre Marius Staquet, Mouscron
Pour clôturer le festival, La Virgule vous convie à une nouvelle soirée de célébration et de théâtre.
Eric Leblanc et Jean-Marc Chotteau mettent en scène, respectivement, leurs élèves de seconde et de troisième année de l'Ecole Transfrontalière du Spectateur, un spectacle aboutissement d’une année de travail en ateliers. Au cours de la soirée, le jury de professionnels et le jury de spectateurs annonceront les lauréats de cette première édition du Festival Les Eurotopiques. Le spectacle lauréat du jury professionnel sera coproduit par La Virgule et programmé au mois de juin la saison prochaine.
Un au revoir autour d’un verre sera une nouvelle occasion d’échange et de rencontre avec les compagnies participantes.
 

Infos pratiques

Jury de professionnels :
Ce jury sera composé de metteurs en scène, de comédiens, de critiques et de spécialistes du théâtre français belges et polonais
Jury des spectateurs :
Les spectateurs optant pour le Pass’ Festival et s’engageant à assister à l’ensemble des spectacles peuvent postuler au jury des spectateurs qui remettra le Prix du Public à l’une des compagnies participantes.
Les Tarifs :
 
Pass’ Festival : les 5 soirées de lectures-spectacles et la soirée de clôture : 32 eu (ou 4 Crédits Loisirs ou 4 articles 27)

Une soirée : 2 lectures-spectacles
Tarif plein : 10 €
Tarif réduit : 8 € / 1 crédit loisir / 1 article 27
Tourquennois, Mouscronnois, Wattrelosiens, Cominois Belges, Etudiants, Demandeurs d’emploi, Possesseurs cartes Sénior, FNAC, Furet, Apace, Emotion, Srias, Cezam. Groupe à partir de 10 personnes.


Les horaires :

Les 5 soirées de lectures-spectacles commencent à 19h30
Chaque lecture dure entre 1 heure et 1 heure 20 minutes.
Un entracte autour d’un verre vous sera proposé entre les lectures d’une même soirée.
Les spectacles d’une même soirée ne peuvent être vendus séparément.
Le spectacle de la soirée de clôture commence à 20h30
Les Lieux :

Le Salon de Théâtre
82 bd Gambetta
59200 Tourcong (F)
Métro : Ligne 2 - arrêt Carliers
Tram : Tourcoing - arrêt Pont Hydraulique

Centre Marius Staquet
Place de Gaulle
7700 Mouscron (B)
Renseignements et réservations :
contact@lavirgule.com
+33 (0)3 20 27 13 63  /  +32 (0)56 860 164
www.lavirgule.com

Vous pouvez retrouver le détail des spectacles sur le site Internet de La Virgule www.lavirgule.com, et réserver dès maintenant au 0033 - (0)3 20 27 13 63 ou par email à contact@lavirgule.com

Pass Festival :
-    les 5 soirées et la soirée de clôture : 32 euros

Une soirée (deux lectures-spectacles) :
- tarif plein : 10 euros
- tarif réduit : 8 euros
Tourquennois, Mouscronnois, Wattrelosiens, Cominois, groupes à partir de 10 personnes, demandeurs d’emploi. possesseurs cartes Vermeil, S, FNAC, Furet, Apace, Emotion, Srias, Cezam.


La Virgule, Centre Transfrontalier de Création Théâtrale, réunit aujourd’hui la Compagnie Jean-Marc Chotteau et les activités théâtrales du Centre Culturel Mouscronnois.
La Virgule est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la communication DRAC Nord - Pas de Calais, le Conseil Régional Nord - Pas de Calais, le Conseil Général du Nord, Lille Métropole Communauté Urbaine, l’Intercommunale d’Etudes et de Gestion, la Ville de Tourcoing, la Ville de Mouscron, la Ville de Wattrelos et la Ville de Comines-Belgique. La Virgule reçoit le soutien de la Communauté Européenne.



Partager cet article

Repost0

commentaires

Chronique Fraîche