Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvez nos critiques théâtrales sur :
Les informations sur nos cours d'improvisation théâtrale à Paris :

Musarder



Inscrivez-vous
au Club des abonnés (gratuit)




Découvrez nos cours d'improvisation théâtrale

Tous niveaux - 7e année

Les inscriptions sont ouvertes pour les cours d'improvisation à Paris qui débutent en septembre. Au choix, en français ou en anglais.



Nouveau !

Rejoignez notre cours d'impro en anglais :



Coaching prise de parole

           

Mois Après Mois

Festival d'Avignon

23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 07:21
UN ATELIER DOMINICAL CHARMANT

Le Studio Théâtre de Montreuil a ouvert ses portes au grand public dimanche pour la première présentation publique de l’Atelier Commedia dell’arte. Professeur d’art dramatique, Anna Cotis a animé cet atelier avec humour et spontanéité, nous régalant de son accent allemand.


Petits et grands étaient venus assister à cette première présentation de l’Atelier Commedia dell’arte. Après quelques précisions culturelles sur les origines de la Commedia dell’arte, Anna Cotis a expliqué le but de cet atelier. Elle est ses élèves, de différents niveaux, souhaitent recréer l’ambiance de la Commedia et montrer le lien harmonieux entre ce théâtre de rue, l’improvisation et les pièces classiques.

Commedia_SICDA-2-20copie-1-.jpg
L’atelier a débuté avec un extrait de L’Ecole des Maris (pièce de Molière) interprété par deux comédiens dissimulés derrière leur costume masqué. Convaincant au début, le jeu s’est essoufflé lorsque l’un des comédiens a perdu le fil de son texte.

A cette interprétation inégale de Molière, a succédé un canevas captivant crée par les élèves de l’Atelier. Farfelue, originale et drôle, cette petite création, jouée par quatre comédiens drapés d’une toilette recherchée, ancienne et imposante, a été jovialement interprétée par des personnages haut en couleur, pleins de charme et d’humour.
Parce qu’Anna Cotis a un faible pour Plaute (auteur comique latin), le spectateur a pu assister à l’histoire d’un homme, joué par une comédienne amusante, qui se prend pour un guerrier alors qu’il n’en est rien. L’introduction d’un saltimbanque, très présent dans les pièces de la Commedia dell’arte, a permis d’apporter à cet extrait une touche de drôlerie supplémentaire.

L’atelier s’est achevé sur un canevas intitulé L’incendie, en écho à laC catastrophe de jeudi dernier, qui a sérieusement endommagé la verrière du Studio Théâtre de Montreuil. Décontractés et à l’aise, les différents comédiens de cette saynète comique ont délivré un show divertissant, rythmé par des chants vifs et entraînants.

L’Atelier Commedia dell’arte de Montreuil a proposé, pour cette première présentation publique, un moment sans prétention et égayant, toutefois perfectible.

Cécile STROUK (Paris)


Studio théâtre de Montreuil
52 rue du Sergent Bobillot
93100 Montreuil
Salle Jean Epstein
Contact : 01 42 87 89 20

Partager cet article

Repost0

commentaires

laetitia 01/06/2008 14:00

je suis toujours la meme personne qui ai laisse un commentaire mais j'ai relu votre article plus en detail...en fait pour etre honnete, j'ai releve pas mal d'erreurs, nous ne sommes pas de commediens professionnels mais des amateurs, et je ne suis pas d'accord avec l'image negative que vous avez voulu faire circuler a propos du cours....sachez que nous beneficions des meilleurs professionnels pour nous encadrer et que meme si nous sommes amateurs au sens de non professionnels, notre travail et notre investissement, l'ennergie et la passion pour la commedia, la qualite des cours n'ont rien a voir avec ce que vous avez voulu decrire a travers votre article. Un peu d'humilite de votre part aurai peut etre ete la bienvenue...a l'avenir renseignez vous un peu plus avant de faire un article...a bientot!

laetitia 31/05/2008 09:55

je suis eleve du cours d'anna cottis et j'ai fais partie du spectacle l'incendie. Je voulais apporter une precision, Anna n'est pas allemande mais anglaise...sinon j'ai beaucoup aime votre article sur le spectacle qu'on a présente. L'article est tres clair, bien expliqué.merci beaucoup

Chronique Fraîche